07/10/2008

Un Humanisme éclairé face au Libéralisme débridé

Un Humanisme éclairé face au Libéralisme débridéAprès avoir assisté à la faillite de l’économie étatique avec la chute du communisme, voici celle de l’économie libérale. Qui peut encore croire à l’autorégulation des marchés par une main invisible ?Le credo de tout libéral bon teint a été résumé ainsi par Gérard Radnitzky, professeur à l’université de Trêves en Allemagne : « Le marché a le mérite de faire reculer la politique et de tenir la démocratie à l’intérieur de limites précises. Un capitalisme pleinement accompli maximiserait l’usage du marché et, de ce fait, donnerait à la politique relativement peu d’importance. » (*)Aujourd’hui, les penseurs et les économistes libéraux retournent leur veste et appellent au secours la puissance publique.Cette intervention de l’Etat, au-delà de toute querelle philosophique et idéologique, était indispensable, chez nous, pour préserver les intérêts des citoyens déposants ou épargnants, ainsi que ceux du personnel des deux banques, Fortis et Dexia.Le Centre démocrate Humaniste veut changer le système et développer une économie sociale de marché, pour laquelle il se bat depuis des années. Une économie sociale de marché, c’est une économie au service de l’Homme et non l’inverse. Le capitalisme classique donne la préférence au facteur capital sur le facteur humain, avec un minimum de contrôle extérieur. C’est en contradiction avec les principes démocratiques. Nous voulons ancrer l’Homme au centre, car dans une démocratie, il n’existe personne de superflu.Le cdH a toujours exigé une réglementation et un contrôle renforcé pour lutter contre les excès et dérives des marchés financiers, que certains appellent pudiquement « les excès du capitalisme ».Les propositions du cdH rencontrent celles du Forum pour la stabilité financière. Ce groupe, créé en 1999, réunit les autorités nationales de régulation et les banques centrales.Nous voulons réimposer le Politique et l’intérêt collectif au marché et à la finance. Pour nous, cela passe notamment par l’élaboration de nouvelles normes internationales strictes et impérativement respectées ; par la mise en place d’un organe de contrôle prudentiel à l’échelle européenne, et par l’adoption d’un système strict d’encadrement pour les rémunérations des dirigeants. Leur prime devrait être calculée sur la durée de leur contrat et non par trimestre.Malgré les crises à répétition (42 crises financières ont touché 37 pays depuis 1970, selon une étude du Fonds Monétaire International), le chemin sera long. J’en veux pour preuve la récente déclaration de Charlie McCreevy, le Commissaire européen au marché intérieur et aux services financiers, qui estime que « le manque de régulation n’est pas à l’origine de la crise financière actuelle».Le temps de la raison est arrivé, avec le retour à la vraie réalité économique, celle que vous et moi pouvons voir, entendre et connaître chaque jour. Pragmatisme, réalisme et transparence : c’est ce que je demande avec la fin des parachutes dorés, et une protection sans faille des modestes épargnants que nous sommes. Et je revendique que l’action politique en la matière soit totalement transparente, et s’accompagne d’un contrôle et d’un débat parlementaire préalable.Comme le lançait de manière très argumentée Louis Maraite dans son éditorial de ce mercredi matin, «à quand le retour du libéralisme social ? »… (*) Extrait de la Revue des études humaines (décembre 1991)

12:15 Écrit par Monique Willocq dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

03/10/2008

Motion « Déclaration BREENDONK 2007 »

Motion « Déclaration BREENDONK 2007 »Ayant assisté au témoignage par Madame Tilly d’une rescapée de Ravensburg, on ne peut rester insensible.Attendu qu’il existe un groupe mémoire qui milite contre l’oubli de l’histoire «mémoire de ceux qui ont donné leur vie pour la liberté et la démocratie, contre l’extrémisme et le fascisme ».Ce groupe a entamé une action qui consiste à inscrire dans la loi une sanction d’inégibilité envers les mandataires qui ne respectent pas la convention Européenne des Droits de l’Homme, qui est basé sur la DECLARATION BREENDONCK 2007. « Nous les anciens des camps qui avons eu la chance d’en revenir vivants et qui sommes encore là pour témoigner avons le devoir de parler au nom de ceux qui n’en sont pas revenus et qui ont donné leur vie, fusillés, pendus, torturés à mort pour rendre à notre patrie ses libertés et ses valeurs démocratiques.Ensemble, avec eux, nous faisons appel solennellement à tous nos concitoyens pour que ces immenses sacrifices ne servent pas aujourd’hui à permettre à des parlementaires de les insulter en terminant leurs discours par le souhait de voir « crever »la Belgique et de prêter serment de fidélité à notre constitution en faisant le salut nazi :il est profondément incivique que ces parlementaires indignes soient encore tolérés à se manifester ainsi dans notre Palais des Nations, sous le couvert de leur immunité parlementaire et n’en soient pas chassés comme complices des criminels qui ont tués ceux qui furent assassinés sous nos yeux.Au nom de tous ceux que nous représentons, nous réclamons que soit inscrite dans la loi une sanction d’inégibilité contre les partis et leurs candidats complice qui seraient condamnés pour non-respect de la Convention européenne des droits de l’homme telle qu’elle est consignée dans notre droit belge depuis 1955 et qu’il ne soit plus jamais permis à ces parlementaires indignes de mettre les pieds dans notre parlement.Nous attendons que tous les démocrates de notre pays nous soutiennent dans notre, sans doute, ultime mission de résistance qui a pour objectif de nous débarrasser de tous ces liberticides qui minent et déshonorent notre démocratie et mettent tout en œuvre pour la détruire. Voté a l'unanimité.

11:36 Écrit par Monique Willocq dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Nouveau Code Forestier

BENOIT_LUTGEN_BDNouveau Code ForestierLe nouveau code forestier a été adopté le 15 juillet 2008 par le Parlement Wallon. Il a remplacé l'ancien code qui datait de ...1854.Un moment historique et essentiel pour tous les utilisateurs et tous les amoureux de la forêt que nous sommes. Car la forêt, c'est avant tout la beauté et la majesté. La forêt c'est la passion.Loin d'opposer ses fonctions économique, environnementale, sociale, récréative et éducative, nous entrons dans l'ère de la gestion durable, équilibrée et dynamique de notre patrimoine forestier.Le nouveau code forestier a été concerté, du début à la fin du processus pour que chacun puisse y trouver sa place.La forêt doit plus que jamais être un endroit ouvert, répondant aux grands enjeux du XXIème siècle: lutte contre le réchauffement climatique, sauvegarde de la biodiversité, développement économlique de notre Région, éducation...Elle est un lieu de respect. respect de l'ensemble de ses utilisateurs, respect de toute ses fonctions, respect des promeneurs, des cyclistes, des cavaliers,...Avec ce nouveau code forestier, nous préparons l'avenir de notre patrimoine, de l'économie, de l'environnement et des générations futures.Un auteur du XIIème siècle a dit qu'il y a plus dans les forêts que dans les livres. Aujourd'hui, nous écrivons les nouvelles pages du livre de notre forêt.Notre forêt qui fait partie de ce que nous sommes et de notre Humanité. Benoît Lutgen Ministre wallon de l'Agriculture, de la Ruralité, de l'Environnement et du Tourisme.Contact du Ministre Benoît LUTGEN: Alain Bourguignon Tél: 081/710.311 e-mail: alain.bourguignon@gov.wallonie.be

10:10 Écrit par Monique Willocq dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Communiqué de presse - Avantages non récurrents entreprises publiques autonomes‏

Communiqué de presse de la ministre des Entreprises publiques,Inge Vervotteet de la ministre de l’Emploi,Joëlle Milquet Avantages non récurrents liés aux résultatspour les entreprises publiques autonomes Sur proposition de la ministre des Entreprises publiques, Inge Vervotte, et de la ministre de l'Emploi, Joëlle Milquet, le Conseil des ministres a approuvé ce matin un projet d'arrêté royal qui met en place un système d'avantages non récurrents liés aux résultats pour les entreprises publiques autonomes. Les avantages non récurrents sont les avantages liés aux résultats collectifs d’une entreprise établis sur base de critères objectifs. Il s’agit d’avantages octroyés par l’employeur pour un montant maximal de 2.200 euros par employé et par an sur lequel seule une cotisation patronale libératoire de 33% du montant est due. Le travailleur qui bénéficie de ces avantages non-récurrents ne doit payer aucune cotisation de sécurité sociale sur ceux-ci. La loi du 24 juillet 2008 portant dispositions diverses non urgentes habilitait le gouvernement à préciser les modalités et conditions qui s’imposent à tout plan d’avantages non récurrents liés aux résultats applicable aux entreprises publiques autonomes et à fixer la procédure administrative à suivre. La ministre des Entreprises publiques, Inge Vervotte, et la ministre de l’Emploi, Joëlle Milquet, se réjouissent du fait que, en ce qui concerne les avantages non récurrents, les travailleurs concernés vont dès à présent être placés sur un pied d’égalité par rapport aux travailleurs de beaucoup d’autres entreprises, notamment privées. En concertation avec les partenaires sociaux, le conseil d'administration de l'entreprise dont le personnel fait partie arrêtera la réglementation spécifique. Dès qu’ils rempliront les conditions d’octroi de ces avantages équivalents, les travailleurs des entreprises publiques autonomes pourront dorénavant également bénéficier de ce régime fiscal et parafiscal et ce, dans la même mesure que les travailleurs d’une entreprise privée. Pour tous renseignements complémentaires :Cabinet Milquet : Emilie Rossion (0473 13 97 58)(FR) et Benoit Lannoo (0476 76 19 43)(NL)Cabinet Vervotte : Sabine Pauquay (0475 80 60 06)(FR) et Hans Seeuws (0476 32 30 30)(NL)-

10:03 Écrit par Monique Willocq dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

24/09/2008

Devenir cadre sportif avec l'ADEPS !

2494249526152618 Devenir cadre sportif avec l'ADEPS ! Aujourd’hui la nécessité d’un encadrement est devenu une réalité. De plus en plus de fédérations sportives en ont saisi toute l’importance : elles imposent désormais un brevet ADEPS pour l’encadrement de leurs clubs. Les formations proposées se rapportent à près de 50 disciplines sportives et sont accessibles à tout candidat âgé de 17 ans au moins. Le futur cadre sportif pourra parfaire ses connaissances dans une discipline sportive et accroître aussi son champs de compétence à travers quatre niveaux de formation aboutissant chacun à un brevet homologué par l'ADEPS. Parmi ces 4 niveaux, le Niveau 2 (Aide-moniteurs) appréhende le perfectionnement technique et tactique élémentaire ainsi que l'entraînement de base à la compétition tandis que le Niveau 3 (moniteurs) aborde les connaissances des bases scientifiques des techniques, de la tactique approfondie et de l'entraînement. Préalables à l'accession aux cours spécifiques, les examens de cours généraux sont programmés le samedi 22 novembre (1e session) et le samedi 6 décembre (2e session). Pour les candidats qui le souhaitent, un module de révision sera dispensé dans chaque province le samedi 8 novembre pour le Niveau 3 et le dimanche 9 novembre pour le Niveau 2 : une dernière occasion à saisir ! A noter la date limite d'inscription à ce module de révision : le 17 octobre 2008 !

15:49 Écrit par Monique Willocq dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Avec ou sans handicap, pas de différence !

2784Avec ou sans handicap, pas de différence !Faire du sport entre personnes valides et handicapées,participer ensemble à une fête du sport pour tous ! Le dimanche 19 octobre, de 10 à 16 h 30, le centre sportif de l'ADEPS Le Blocry à Louvain-la-Neuve accueille la première édition de Sport sans limites !Objectif : s’amuser ensemble dans la mixité valides-moins valides, et harmoniser nos différences par une pratique sportive mixte, de loisir ou en compétition. La Ligue Handisport Francophone et la Fédération Multisports Adaptés proposeront de nombreuses activités de découverte en initiation puis en démonstration entre sportifs de haut niveau, tant valides que moins valides. Un triathlon mixte opposera des équipes composées d’une personne moins valide et de deux personnes valides !

15:44 Écrit par Monique Willocq dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les Cyclistes Quotidiens - GRACQ asbl engagent à partir du 1er octobre 2008 Un(e) animateur (trice) à temps plein (38 h semaine)

Les Cyclistes Quotidiens - GRACQ asblengagent à partir du 1er octobre 2008 Un(e) animateur (trice) à temps plein (38 h semaine) Contrat à durée indéterminée Lieu de travail : Maison des cyclistes de Namur Niveau d'études : universitaire. Une formation complémentaire de Conseiller en Mobilité est un +. Missions : Appui technique aux militants (analyse PCM, aide technique, préparation de dossiers "mobilité douce",...) animation et coordination des actions du GRACQ sur l'ensemble de la Wallonie, en partenariat avec les locales membres. promotion générale du vélo comme mode de déplacement (événements, publications, à destination de différents publics et secteurs d'activités)La fonction requiert dynamisme, créativité, capacité de travail en autonomie et en équipe. Un esprit pro-cycliste est indispensable, une expérience liée à la pratique du vélo au quotidien un atout réel. Une connaissance du milieu associatif et des institutions concernée est indispensable. Adresser sa candidature avant le 30 septembre 2008 àEric Nicolas, Secrétaire généralLes Cyclistes Quotidiens- GRACQ asblEric.nicolas@gracq.org 02/502.61.30 www.gracq.org

15:36 Écrit par Monique Willocq dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

« 30 MILLIONS d’EUROS » pour .....

untitled NOUVEAU ! !Des moyens énergétiques pour les clubs, les associations et les crèches. « 30 MILLIONS d’EUROS » pour les écoles fondamentales, les milieux d’accueil de la petite enfance, les mouvements de jeunesse, les associations sportives et culturelles. Chère Amie, Cher Ami, En juin dernier, le Gouvernement wallon approuvait la liste des dossiers retenus dans le cadre d’un premier appel à projets de financement exceptionnel d’investissements économiseurs d’énergie dans les écoles, les bâtiments communaux, provinciaux et des CPAS. A mon initiative, poursuivant cette logique de soutien aux collectivités soucieuses de développement durable et d’économies d’énergie, le Gouvernement a décidé ce jeudi 18 septembre d’affecter une nouvelle somme de près de 30.000.000 d’euros à un second appel à projets à destination, d’une part, des écoles de l’enseignement fondamental et, d’autre part, des communes/CPAS et du milieu associatif pour les secteurs de la jeunesse, des sports, de la culture et de la petite enfance. Je vous rappelle que le taux de subvention est égal à :o 75% pour les bâtiments situés dans les communes de plus de 10.000 habitants ;o 90% pour les bâtiments situés dans les communes de moins de 10.000 habitants ; et queo le cumul avec d’autres subventions portant sur le même objet n’est pas autorisé.Les investissements subsidiables portent sur 3 catégories : l’isolation de parois, y compris les châssis et vitrage, le remplacement ou l’amélioration du chauffage et le chauffage de l’eau sanitaire via les panneaux solaires thermiques. Les coûts éligibles doivent au minimum atteindre un montant de 25.000 euros par demandeur. Toutefois, si le demandeur sollicite une subvention pour un seul investissement, le seuil minimum d’investissement requis dans le cadre du présent appel à projets est fixé à 10.000 euros par demandeur. En tout état de cause, le total des subventions ne peut pas dépasser le plafond de 500.000 euros par demandeur. Je lance ce jour l’appel à projet (voir copie attachée). Le dépôt des projets se clôturera le 15 novembre 2008. Les décisions du Comité technique sont attendues pour la mi-mars 2009. Vous trouverez ci-après la circulaire envoyée aux communes,CPAS,écoles fondamentales, mouvements de jeunesse,organisations culturelles et fédérations sportives. Je vous invite à communiquer cette information le plus largement possible, d’autant plus que les propriétaires des locaux ne sont pas spécialement les intéressés. Pour le surplus, je vous invite à consulter mon site pour y prendre connaissance d’autres informations liées à mes différentes compétences. Comme à l’habitude, mon collaborateur Jean-François BROUILLARD (*) se tient à votre disposition pour vous donner tout renseignement complémentaire.Dans l’attente du plaisir de vous revoir, veuillez agréer, chère Amie, cher Ami, l’assurance de mes sentiments dévoués. André ANTOINE

14:44 Écrit par Monique Willocq dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

16/09/2008

Mobilité TEC(André Antoine)

Chère Amie, Cher Ami,A mon initiative, ce jeudi, le Gouvernement wallon a adopté les textes définitifs concrétisant les mesures volontaristes prises en matière tarifaire au niveau des TEC. Celles-ci avaient été présentées lors du Gouvernement de rentrée consacré au pouvoir d’achat.Nous proposons 4 nouvelles mesures qui sont ainsi dorénavant de pleine application. A savoir. - La gratuité sur le TEC est étendue jusqu’à 12 ans.Sur simple affirmation de leur âge, les moins de 12 ans ont donc l’accès gratuit sur tout le réseau TEC. A partir du 1er décembre 2008, ils seront tenus de posséder un nouveau titre de transport, appelé le Lynx junior, qui sera délivré gratuitement dès le 20 octobre dans toutes les Maisons de la Mobilité TEC wallonnes. Les utilisateurs concernés qui sont déjà en possession d’un abonnement en cours de validité auront la possibilité de se faire rembourser celui-ci dès la même date.- 50 % de réduction sont accordés sur les abonnements Lynx destinés aux 12-24 ans qui fréquentent un établissement scolaire organisé ou subventionné par la Communauté française.Cette réduction sera appliquée directement au guichet TEC à partir du 20 octobre sur présentation d’une attestation de fréquentation de l’école. Ici aussi, des remboursements seront organisés. Pour les familles nombreuses, les étudiants de 12 à 24 ans obtiendront toujours la réduction de 20 % habituelle, à laquelle s’ajoutera la réduction de 50 %.- Les personnes bénéficiant du statut Omnio auront dorénavant accès à la carte Inter %, obtenant ainsi 25 % de réduction sur la carte Inter. Ce statut est attribué sur demande via les informations données auprès des mutualités. - Les personnes à la recherche d’un emploi en Flandre bénéficieront de la gratuité sur les réseaux TEC et De Lijn. Des libre parcours journaliers TEC et De Lijn seront distribués sous certaines conditions par le Forem.Toutes les informations utiles sont disponibles sur le site www.infotec.be , et des conseils individualisés peuvent être donnés par le personnel des Maisons de la Mobilité TEC Pour le surplus, je vous invite à consulter mon site pour y prendre connaissance d’autres informations liées à mes différentes compétences. Comme à l’habitude, mon collaborateur Jean-François BROUILLARD (*) se tient à votre disposition pour vous donner tout renseignement complémentaire et vous délivrer des cartes d’entrée (**) Dans l’attente du plaisir de vous revoir, veuillez agréer, chère Amie, cher Ami, l’assurance de mes sentiments dévoués. André ANTOINE

19:27 Écrit par Monique Willocq dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

MOC Wallonie Picarde

Le MOC Wallonie Picarde aimerait vous inviter aux conférences qu’il organise avec Marco Van Hees à Ath, Tournai et Mouscron. Cette conférence qui décrypte les effets de la réforme fiscale de Didier Reynders est présentée de manière dynamique, claire et agréable. Elle passionnera tous ceux qui souhaitent voter intelligemment et réclament une fiscalité répartie équitablement. L'entrée est gratuite. mocwallonie_picarde

19:24 Écrit par Monique Willocq dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

12/09/2008

La foire

foire

10:02 Écrit par Monique Willocq dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

09/09/2008

L'alcool et les jeunes,boire...pour?

alcool2

12:47 Écrit par Monique Willocq dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

08/09/2008

Jeunes en Forme,un programme de l'ADEPS, pour et avec les écoles de l'enseignement primaire

2466Jeunes en Forme,un programme de l'ADEPS, pour et avec les écoles de l'enseignement primaire Conçu et mis en oeuvre par l'ADEPS avec le concours des écoles de l'enseignement primaire, tous réseaux confondus, le programme Jeunes en Forme propose découverte et pratique d'une ou de plusieurs disciplines sportives, et contribue activement à l’amélioration de la condition physique des jeunes. Jeunes en Forme propose trois axes essentiels : - on débute dès le mois de septembre par le cross : un bon petit décrassage et un entraînement à l'endurance, dans la recherche du surpassement de soi-même... - on poursuit au second trimestre par la journée AFédEc, une journée d'initiation à deux disciplines sportives présentées par les fédérations agréées par l'ADEPS;- et on culmine lors du dernier trimestre scolaire par Classe 6 sportive, un ensemble de compétitions sportives permettant d'achever l'année scolaire en beauté ! Toutes ces activités sont à la portée de chacun des élèves et s'appuient sur l'implication des professeurs d’éducation physique et des instituteurs. Intéressés ? Une farde explicative est disponible sur simple demande dans les Centres de Conseil du Sport de l'ADEPS.

18:26 Écrit par Monique Willocq dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

05/09/2008

L'athlète Arnaud Ghislain

Arnaud_GhislainpetitJ'adresse mes sincères félicitations à Arnaud Ghislain pour son résultat lors des J.O de Pékin 2008

11:50 Écrit par Monique Willocq dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

04/09/2008

ADEPS Info:Classe 6 sportive : c'est reparti !

2716 Classe 6 sportive : c'est reparti ! Pour la quatrième année consécutive, Classe 6 sportive sensibilise les élèves de 6e année primaire aux bienfaits d’une pratique sportive régulière. Grâce à une préparation soutenue et en se mesurant sportivement entre établissements scolaires, tous réseaux confondus, les meilleures classes se qualifieront pour les journées finales à Chevetogne.Une opération mise en oeuvre par l'ADEPS pour promouvoir force, soupelesse et endurance, bref la condition physique à l'école !Karaté à quatreLe 13 septembre , de 17 à 19 h, le Domaine sportif du Bois-Saint-Jean à Angleur (Liège) vibrera lors du Tournoi des Quatre Nations opposant les meilleurs karatékas de Belgique, France, Grande-Bretagne et Pays-Bas.L'entrée est gratuite : venez supporter nos meilleurs représentants ou, plus simplement, découvrir une discipline sportive spectaculaire ! Raid familial d'orientationLe dimanche 14 septembre 2008, à la Baraque Fraiture, venez découvrir, en famille, sur l'un des sommets de la Wallonie, l'orientation en toute décontraction !Organisé dans un site forestier superbe, le raid est un parcours d'orientation chronométré, destiné à tous ceux qui souhaitent s'initier, se perfectionner ou s'évaluer dans les techniques d'orientation. En famille ou petits groupes, c'est encore plus gai...Trophée commune sportive Le samedi 27 septembre 2008, jour de la Fête de la Communauté française, rendez-vous à Marche-en-Famenne !Venez supporter votre commune lors de l'événement sportif de l'année pour et avec les communes !Outre le plaisir d'une journée active en plein air, vous aurez l'occasion de participer à de nombreuses initiations sportives et animations. Et à 20 h 30, grand concert gratuit de Michel Fugain ! Sport sans limites !Le dimanche 19 octobre, le centre sportif de l'ADEPS Le Blocry à Louvain-la-Neuve accueille la première édition de Sport sans limites !Objectif : s’amuser ensemble dans la mixité valides-handicapés, et harmoniser nos différences par une pratique sportive mixte, de loisir ou en compétition. La Ligue Handisport Francophone et la Fédération Multisports Adaptés proposeront de n ombreuses activités de découverte en initiation puis en démonstration entre sportifs de haut niveau, tant valides que handicapés.Un triathlon mixte opposera des équipes composées d’une personne handicapée et de deux personnes valides !Skier en France avec l'ADEPSDès 12 ans, partez à la découverte de l'un des plus vastes domaines skiables de France, à la croisée des massifs du Mont-Blanc, du Beaufortin et de la Vanoise.Le centre ADEPS / UCPA Les Arcs en montagne (altitude 1.750 m) surplombe toute la vallée de la Tarentaise.La station offre ses pentes aux débutants comme aux glisseurs chevronnés...

13:12 Écrit par Monique Willocq dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

29/07/2008

Un petit mot...

En tant "qu'ancienne "enseignante dans l'enseignement supérieur et actuellement membre de la commission de l'enseignement supérieur,je tiens à vous adresser, pour information, cette lettre de Marie-Dominique Simonet.Je vous souhaite, également, de bonnes vacances reposantes et enrichissantes Monique

17:25 Écrit par Monique Willocq dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

28/07/2008

Démocratisation de l’Enseignement supérieur et promotion de la réussite

photosimonetlittleDémocratisation de l’Enseignement supérieur et promotion de la réussite Sur proposition de la Ministre de l’Enseignement supérieur, Marie-Dominique SIMONET, le Parlement de la Communauté française a approuvé ce jeudi 17 juillet en séance plénière le décret démocratisant l’enseignement supérieur, œuvrant à la promotion de la réussite des étudiants et créant l’Observatoire de l’Enseignement supérieur. Ce décret fait suite à un accord signé le 3 mai 2005 entre la FEF et la Ministre définissant toute une série de propositions en vue de démocratiser l’enseignement supérieur, dont notamment la promotion de la réussite. Aujourd’hui, seuls 45% des étudiants qui accèdent pour la 1ère fois à l’enseignement supérieur réussissent leur 1ère année.Pour pallier ce déficit, le présent décret prévoit la création d’un service d’aide à la réussite au sein de chaque Haute Ecole. Ce service mettra à disposition des outils d'auto-évaluation et de services des conseils permettant de déceler les compétences ou les lacunes éventuelles des étudiants;Les Hautes Ecoles devront consacrer à l'aide à la réussite des étudiants, pour les étudiants de première génération qu'elles accueillent, un montant compris entre 1 et 3% de l'allocation annuelle globale dont elles bénéficient.Sans que la liste soit exhaustive, l’aide à la réussite doit reprendre notamment les mesures obligatoires suivantes :- la création d’un service d’aide à la réussite au sein de chaque Haute Ecole ou de plusieurs ensembles. Le Gouvernement dégage, pour financer ces services, l’équivalent de 2,3 millions d’euros en 2008, montant qui sera porté à 3,3 millions d’euros en 2009 à raison d’un minimum de 75 % en dépense de personnel. - une obligation pour les établissements de consacrer prioritairement à l'aide à la réussite des étudiants, pour les étudiants de première génération qu'elles accueillent, un montant correspondant de un à trois pour cent de l'allocation annuelle globale dont elles bénéficient. Le Gouvernement fixe ce pourcentage dans les limites budgétaires disponibles qui par défaut, est de un pour cent. - la définition d’une liste non exhaustive d’actions dont certaines sont obligatoires à mener dans les Hautes Ecoles à l’instar de ce qui existe dans les Universités et prévoit la collaboration avec un centre de didactique d’une Académie universitaire. - la généralisation du tutorat en mettant en œuvre un système où les tuteurs seront défrayés forfaitairement et instaure l’évaluation des enseignements tous les deux ans. - l’introduction de l’obligation pour tous les établissements d’Enseignement supérieur de mettre à disposition les supports écrits à destination des étudiants de 1er bachelier dans un délai spécifique de 20 jours ouvrables après la rentrée académique ; - l’introduction, à l’attention des étudiants de 1ère année, de l’obligation pour les autorités des Hautes Ecoles de dispenser, avant la fin du 1 quadrimestre, un cycle de formation obligatoire visant à développer chez tous ces étudiants des compétences de base minimales et de favoriser le développement d’outils et de méthodes de travail permettant d’appréhender les études supérieures avec un maximum de chances de réussite. - l’instauration pour l’étudiant de 1ère génération qui est en situation d’échec à l’issue du premier quadrimestre, l’obligation de se voir proposer une charte d’engagement par la Haute Ecole, où tant celle-ci que l’étudiant s’engage à mettre tous les moyens en œuvre pour favoriser la réussite. Des promoteurs de la réussite attachés au service d’aide à la réussite sont chargés des entretiens et de la conclusion de ces chartes.Ce décret crée également un Observatoire de l’Enseignement supérieur qui sera chargé d’assurer le monitoring de notre enseignement supérieur et de produire des outils d’analyse, des rapports scientifiques sur l’évolution de la population étudiante et des indicateurs quotidiens d’une série de paramètres dont, entre autres, le taux de réussite.Enfin, le présent décret définit plus strictement la publicité autorisée dans l’Enseignement supérieur notamment en interdisant la publicité radiophonique et télévisuelle, en limitant les dépenses en la matière, en instaurant un contrôle renforcé ainsi qu’une charte de bonne pratique. L’objectif est d’éviter que la publicité prime au moment du choix des études supérieures.Pour Marie-Dominique SIMONET, le trop faible taux de réussite en 1ère année montre à lui seul l’importance et l’urgence d’une action déterminée en faveur de la promotion de la réussite. Ce décret et les moyens qui y sont affectés marquent une étape essentielle sur le chemin de la démocratisation et de la réussite. Enfin, il traduit une demande très forte des intervenants directement concernés : les étudiants, les directions, les enseignants et les syndicats.

22:06 Écrit par Monique Willocq dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

07/07/2008

PROGRAMMES EUROPEENS DE RECHERCHE

photosimonetlittleLettre d'information - lundi 7 juillet 2008 PROGRAMMES EUROPEENS DE RECHERCHE : Plus de soutien aux entreprises Le Gouvernement wallon a octroyé le jeudi 3 juillet une subvention à l’Union wallonne des Entreprises (UWE) pour mieux soutenir les entreprises wallonnes dans leurs démarches visant à participer aux programmes européens de recherche et d’innovation technologique. Le développement de la Wallonie ne peut en effet se faire que par l’innovation et l’internationalisation. Les programmes-cadres favorisent ces deux aspects en stimulant l’excellence dans la recherche et l’ouverture sur les marchés internationaux. Cette subvention fait suite aux bons résultats engrangés ces dernières années par le « National Contact Point » (NCP-Wallonie). Pour rappel, le NCP-Wallonie a été constitué au sein de l’UWE en septembre 2002 suite à la faible participation des entreprises wallonnes au 5ème Programme Cadre de R&D (PCRD). Le Gouvernement wallon avait alors confié à l’Union Wallonne des Entreprises une mission d’aide et de soutien aux acteurs wallons de la recherche. Au fil du temps, l’activité du NCP, dont les actions couvrent toutes les étapes d’un projet, s’est développée de manière proactive et professionnelle. Depuis le début de sa création, le NCP-Wallonie a obtenu des résultats en croissance constante qui se vérifient encore dans le 7ème PCRD (2007-2013). Sur la 1ère année du programme, les entreprises wallonnes ont déjà obtenu plus du quart des résultats du 6ème PCRD. En effet, on compte déjà 70 projets retenus pour financement impliquant 39 sociétés wallonnes, soit plus que sur l’ensemble du 5ème PCRD. Le NCP-Wallonie renforce la dynamique wallonne et fait peu à peu entrer les programmes de recherche européens dans le quotidien des acteurs, surtout des entreprises. Les résultats positifs et la notoriété que le NCP-Wallonie a acquis auprès des entités wallonnes justifient le renouvellement et l’amplification du soutien de la Région wallonne dans une nouvelle convention aux missions élargies. L’extension des missions permettra : - d’assurer la poursuite et le renforcement de l’action de soutien aux acteurs wallons qui participent au 7ème PCRD ; - et d’assurer un service équivalent pour les nouveautés du 7ème PCRD et pour les programmes connexes (ex : Joint Technology Initiatives, le programme EUROSTARS, les programmes ERA NET’s...). La durée de la convention s’étale sur 5 ans (du 1er novembre jusque fin 2013). Elle permettra de couvrir l’entiéreté du 7ème Programme Cadre, de contribuer à la Présidence belge de l’UE en 2010 et de lancer le 8e Programme Cadre. Le budget total pour l’ensemble de cette période est de 3.687.896 euros. Ce montant devrait permettre le renforcement et l’extension de la mission du NCP (renforcement en moyens humains, augmentation du budget informatique, actions de communication et de visibilité…). Wallons, francophones et germanophones : Une seule représentation à Berlin Réunis en séance conjointe ce 3 juillet, les Gouvernements de la Région wallonne et de la Communauté germanophone ont approuvé et signé une convention de collaboration en vue de regrouper leur représentation à Berlin en une seule Délégation, à laquelle la Communauté française sera également partie prenante.La Communauté germanophone désignera un délégué dont elle sollicitera l’agrément par la Région wallonne et par la Communauté française. Ce délégué représentera dès lors les trois entités, qui sont par ailleurs convenues d’une clé de répartition des coûts.Cette collaboration renforcée entre entités fédérées au sein de l’Ambassade de Belgique à Berlin s’inscrit dans la volonté de la Ministre des Relations internationales, Marie-Dominique Simonet, de rationaliser le réseau des délégations Wallonie-Bruxelles à l’étranger, c’est-à-dire d’en diminuer les coûts tout en consolidant leur couverture géographique, notamment par des formules de collaboration comme celle-ci.En effet, les Délégations Wallonie-Bruxelles sont au service de la politique extérieure définie par les Gouvernements, mais ont également pour mission essentielle de stimuler les projets des opérateurs wallons et bruxellois et les échanges avec nos partenaires étrangers. Le réseau des Délégations Wallonie-Bruxelles travaille en synergie avec les ambassades fédérales et en complémentarité avec les attachés économiques et commerciaux, dont la mission est centrée sur le commerce extérieur et les investissements étrangers.Les Wallons et les Bruxellois ont intérêt à intensifier le partenariat et les échanges avec l’Allemagne et à se joindre à la Communauté germanophone pour encore plus d’efficience. Cette synergie avec la Communauté germanophone traduit en effet une volonté de présence accrue en Allemagne, qui est, pour les Gouvernements wallon et de la Communauté française, un partenaire prioritaire tant au niveau bilatéral qu’au niveau transfrontalier et interrégional. Les volumes d’échanges économiques sont importants et l’Allemagne constitue un marché culturel de référence.Toujours dans un souci de synergie, la création de WBI (Wallonie Bruxelles International) par la fusion des relations internationales de la Communauté française et de la Région wallonne, d’ores et déjà votée par les 2 parlements, sera opérationnelle au plus tard le 1er janvier 2009. Les objectifs de ce nouvel organisme sont : harmonisation des statuts et des conditions de travail du personnel, simplification du service à l’usager, l’attractivité vis-à-vis de l’étranger, la cohérence de la politique extérieure et la complémentarité des moyens d’action.Pour rappel, la liste des délégations, suite au mouvement diplomatique de septembre 2008 sera la suivante : Alger, Berlin, Bucarest, Dakar, Genève, Hanoi, Kinshasa, Paris (en ce compris le Centre Wallonie-Bruxelles), Pékin, Québec, Rabat, Santiago de Chili, Tunis, Union européenne, Varsovie

22:04 Écrit par Monique Willocq dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

05/07/2008

Lettre d'information de la Maison des Cyclistes du Hainaut

Lettre d'information de la Maison des Cyclistes du Hainaut --------------------------------------------------------------------------------Formation adultes à Mons et Tournai : "Un nouveau regard sur la voirie" Pro Velo vous invite lors de deux demi-journées à remonter en selle, vous donner des outils pour reprendre votre place dans la circulation et mieux appréhender les manoeuvres plus sensibles. Une occasion aussi de tester des itinéraires plus adaptés au déplacement cycliste, de reprendre confiance et plaisir...Pré requis?Etre capable de maintenir sa trajectoire, d'utiliser correctement ses freins, de regarder derrière soi ...Pro Velo propose aussi des cours particuliers d'apprentissages de base (contacter la Maison des Cyclistes pour plus d'informations)Pour qui?Toute personne âgée de 18 ans et plus, ayant un vélo en ordre et couverte par son assurance.Pour la qualité de la formation nous limiterons à 12 personnes maximum ...Nous nous réservons le droit d'annuler la formation faute de participants et ce 2 jours avant la date de celle-ci.Quand et où?Le mardi 15 juillet et le jeudi 17 juillet de 9h30 à 12h00 à MONS (Maison des Cyclistes)Le mardi 15 juillet et le vendredi 18 juillet de 9h30 à 12h00 à TOURNAI (Esplanade de l'Europe)Tarifs?20 euros pour la formation complèteInscriptions et informations?La Maison des Cyclistes du Hainaut17, Rue de la Poterie - 7000 MONS065/84 95 81hainaut@provelo.orgPro Velo propose aussi des cours particuliers d'apprentissages de base : contactez nous Au mois d'août, nous vous proposerons également 2 matinées de formation "Parents admis"!Bloquez déjà les dates dans votre agenda : 25 et 28 août! ^^^ --------------------------------------------------------------------------------Nos itinéraires BIS sont téléchargeables sur www.provelo.orgDécouvrez nos itinéraires Bucoliques, Inédits et Surprenants!Dans chaque « balade » à télécharger, nous vous offrons un petit dossier contenant : une brève présentation de la balade. une carte avec les entrée et sortie de ville conseillées. une carte avec le tracé du circuit pour vous aider à vous y retrouver. une fiche descriptive des rues à emprunter.Des balades à faire soi-même en famille au départ de la Grand Place de Mons vers des lieux touristiques connus : le Château d'Havré, l'abbaye et les étangs de Saint-Denis, la minière néolithique de Spiennes, le Parc d'Aventures Scientifiques, le Musée d'Arts contemporains du Grand Hornu, l'Abbaye de Bonne-Espérance d'Estinnes et bientôt ... les ascenseurs du Canal du Centre.Ces itinéraires sont aussi disponibles à la Maison des Cyclistes du Hainaut tous les jours (sauf dimanche et mardi) de 9h00 à 17h00. Et si vous ne disposez pas de vélos, notre service "location" peut vous aider. Pour trouver la Maison des Cyclistes du Hainaut : 17, Rue de la Poterie - 7000 MONS065/84 95 81hainaut@provelo.org --------------------------------------------------------------------------------6 juillet - Ancien Canal du Centre, balade organisée par Défi Nature asbl Le dimanche 6 juillet de 13h00 à 17h00.L’ancien Canal du Centre, près de la Louvière, recèle de fantastiques ouvrages, nichés quelque part entre art et technique : les ascenseurs hydrauliques. Utilisant la seule force motrice de l’eau, ils permettaient aux péniches de franchir des écarts de niveau trop importants pour des simples écluses. Quant au nouveau canal, il est équipé d’une œuvre magistrale de la technologie moderne : un ascenseur à bateaux géant et un pont-canal ! A vélo au fil des agréables berges verdurisées, nous découvrirons ces ouvrages et leur fonctionnement et aborderons l’histoire de la navigation fluviale tout en restant à l’affût des fleurs sauvages, insectes et oiseaux qui abondent dans la région.Rendez-vous : à 13 heures au parking de l’ascenseur funiculaire de Strépy-Bracquegnies. Dislocation vers 17 heures.Tarif par personne :adulte : 3 € ; enfant de 12 à 18 ans : 1,5 €; enfant moins de 12 ans : gratuitRenseignements et inscriptions : DEFI NATURE( 32 (0) 71 84 24 74 2 32 (0) 71 84 54 84E-mail : contact@defi-nature.bewww.defi-nature.be --------------------------------------------------------------------------------27 juillet - Parc Naturel Régional Scarpe-Escaut : balade gourmande et guidée à véloCette balade en deux boucles de + /-20 et 30 km au départ de l’Etang d’Amaury permettra à chacun de choisir son propre programme pour la journée.L’histoire du Parc naturel transfrontalier du Hainaut remonte au début des années 1980. Dès 1983, les régions du Nord-Pas-de-Calais et de Wallonie s’accordent pour la création d’un parc transfrontalier. Alors que le Parc Scarpe Escaut est une réalité depuis 1968, le Parc des Plaines de l’Escaut ne connaît officiellement le jour qu’en 1996. C’est à partir de ce moment que ces deux entités régionales s’associent pour former le Parc naturel Transfrontalier du Hainaut : des milieux naturels et des paysages semblables, une ressource en eau commune, une frontière artificielle héritée du XVIIIème siècle, un passé abbatial et minier commun, tout joue en faveur de la coopération transfrontalière des deux territoires.Rendez-vous :Le dimanche 27 juillet à 10h30 pour la première balade ou vers 12h30.Tarif* :23 euros comprenant le guidage et le repas de midi (sans les boissons)Renseignements et inscriptions :Club Vélo en douceur asbl15, Puvinage - 7880 Flobecq068/44 75 18michel.dereume@belgacom.net* En réservant, donnez le mot de passe "PUVINAGE" et vous recevrez une réduction de 1euro! --------------------------------------------------------------------------------Mouscron : Camp nature à véloUn mini-camp nature à vélo sur des sentiers RAVeL ! Tu as entre 12 et 15 ans ? Le goût du vélo ? Envie de découvrir en t'amusant la nature qui nous entoure ? Ca tombe bien, il reste quelques places pour notre camp à vélo qui se déroulera du 18 au 20 août. Au départ de Mouscron, nous emprunterons les sentiers RAVeL (voies réservées aux modes doux) vers le Mont Saint Aubert et le marais d'Harchies. Nos journées seront ponctuées de découvertes et jeux nature, et nous camperons. Viens avec ton vélo et ta tente !Renseignements et inscriptions : Centre Régional d'Initiation à l'Environnement (CRIE) de Mouscron 056/48 17 20 (de préférence le matin). Tarif :Le camp coûte 50€. --------------------------------------------------------------------------------Maison des Cyclistes du Hainaut - 17, rue de la Poterie - 7000 MONSTél : 065/84 95 81hainaut@provelo.org

20:50 Écrit par Monique Willocq dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Enfin libre !

ingrid-betancourtCommuniqué de presseBruxelles, le 3 juillet 2008 Enfin libre ! C’est avec joie et grand soulagement que les Jeunes cdH ont appris la libération d’Ingrid Betancourt et de 14 autres otages, retenus depuis plus de six ans dans la jungle colombienne. L’annonce de cette libération est une étape importante dans la lutte contre les FARC. C’est une victoire de la démocratie et des droits fondamentaux de l’homme qui constitue un espoir pour la Colombie de sortir enfin de la crise profonde dans laquelle elle se trouve.Les Jeunes cdH partagent le bonheur que ressentent la famille d’Ingrid ainsi que ses proches, qui n’ont jamais perdu espoir. Ils reconnaissent en elle une figure emblématique, exemplaire et engagée pour des causes justes.Enfin, les Jeunes cdH forment le vœu que cette merveilleuse nouvelle encourage davantage encore la mobilisation tout azimut que la Communauté internationale doit continuer à mener pour libérer les autres otages, pour lesquels les Jeunes cdH nourrissent une pensée particulière, ainsi qu’à leur famille.Le rôle fondamental joué jusqu’ici par les comités de soutien a été essentiel et ne doit pas s’arrêter là. Ils peuvent compter sur le soutien des Jeunes cdH !

20:42 Écrit par Monique Willocq dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

17/06/2008

Femmes au top des entreprises, quelle

headcyber« Femmes au top des entreprises, quellevaleur ajoutée ? »Bruxelleslundi 23 juin 2008 Les femmes ont aujourd’hui le même niveau de formation que les hommes.Cependant, dans leur parcours professionnel, il apparaît qu’elles rentabilisent moins bien leurs diplômes que ces derniers, en raison de la difficulté d’accéder à certains emplois, notamment aux postes les plus élevés.Les femmes ne disposent-elles pas de qualités à diriger qui pourraient constituer un atout important pour les entreprises ou bien ils’agit une fois encore des stéréotypes ? Que faut-il faire pour propulser les femmes au top ?C’est entre autres à ces questions que répondront Jean-Claude Daoust et Dominique Estenne.Venez donc les écouter et discuter avec eux, ce lundi 23 juin 2008 à 12 heures au Parlement bruxellois - salle 323. Rue du Lombard, 69 à 1000 Bruxelles. Céline FREMAULTDéputée bruxelloise et à la Communauté françaisePrésidente nationale des Femmes cdH 12h15 : Accueil des invités, par Céline FREMAULT, Députée bruxelloise et à la Communauté française et Présidente de l’asbl « Femmes et Société ».12h30 : « Femmes au top des entreprises, quelle valeur ajoutée ? », Débat animé par Danielle CARON, Députée bruxelloise en présence de Dominique Estene , Présidente de la commission Femmes et Entreprises du CFFB et de Jean-Claude DAOUST, Président honoraire FEB, Administrateur délégué Daoust Interim.13h15 : Débat avec la salle.13h30 : Conclusions.13h35 : Drink convivial (sandwichs prévus).Inscription souhaitée avant le 21 juin 2008 auprès de Sylvie MBOMBO par tél : au 02/238 01 45, par fax : 02/238 01 29 ou par mail :femmesetsociete@gmail.com • Une organisation de l’asbl « Femmes et Société », Rue des Deux Eglises, 41 à 1000 Bruxelles.

13:44 Écrit par Monique Willocq dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Nouveau décret relatif aux aides à la recherche en Wallonie : un outil moderne adapté aux besoins des entreprises

photosimonetlittleLettre d'information - lundi 16 juin 2008 1. Nouveau décret relatif aux aides à la recherche en Wallonie : un outil moderne adapté aux besoins des entreprisesSur proposition de la Ministre de la Recherche et des Technologies nouvelles de la Région wallonne, Marie-Dominique SIMONET, la commission recherche du Parlement wallon a adopté le 10 juin 2008 le décret relatif au soutien de la Recherche, du Développement et de l’Innovation en Wallonie. Le vote définitif sur ce texte interviendra le 26 juin.Cette approbation fait suite au feu vert donné par l’Union européenne, à la consultation du Conseil d’Etat, et à la décision du Gouvernement wallon du 8 mai 2008.En Région wallonne, les aides à la recherche et au développement sont actuellement régies par le décret du 5 juillet 1990. Depuis lors s’est produite une triple évolution du paysage de la recherche, du développement et de l’innovation en Wallonie.Premièrement, ce paysage a évolué afin de s’adapter au contexte économique et technologique mondial, marqué par l’intensification des partenariats et des réseaux internationaux, par la circulation du savoir et de l’information, par le développement d’activités économiques au sein des universités et autres organismes de recherche.La deuxième évolution correspond aux modifications successives du paysage institutionnel belge qui ont conduit à davantage de responsabilités pour les Régions dans leur capacité de mener à bien une politique de soutien de la recherche et de l’innovation.Parallèlement, les sources provenant de l’Union européenne se sont significativement intensifiées, tant au travers des cofinancements par les fonds structurels que par le financement direct, principalement au titre des programmes-cadres en matière de recherche et développement.La troisième évolution, d’ordre juridique, porte sur les dispositions européennes relatives aux aides d’État en matière de recherche, de développement et d’innovation, en particulier l’Encadrement Communautaire publié le 30 décembre 2006.Le présent projet de décret tient compte de cette triple évolution et de l’avis rendu par le Conseil de la Politique scientifique.Les principales nouveautés contenues dans l'Encadrement Communautaire de2006 ont été intégrées dans le projet de décret. On citera notamment :• la volonté de stimuler davantage les partenariats entre entreprises, en particulier les PME, et entre entreprises, Universités, Hautes Ecoles et centres de recherche, notamment dans le cadre des partenariats d’innovation technologique. Dans ces cas de figure, les entreprises bénéficient de taux majorés de 10 à 15% ;• le soutien aux jeunes entreprises innovantes ;• l'introduction d'aides pour l'innovation, exclues auparavant ;• l'aide pour couvrir les frais relatifs aux brevets dans les universités, PME et centres de recherche.• pour les activités relevant du développement expérimental, la possibilité pour plusieurs entreprises ou un partenariat d’innovation technologique de choisir entre la subvention et l’avance récupérable.Le projet de décret reprend également les définitions contenues dans l'Encadrement Communautaire de 2006, notamment en ce qui concerne les stades de recherche, et précise les dépenses admissibles.Le taux des subventions aux organismes publics de recherche, aux Universités et aux unités des Hautes Ecoles reste fixé à 100 %. Les subventions aux centres de recherche agréés sont portées à 75 %, notamment pour les activités industrielles et le développement expérimental, le financement de brevets, la guidance et la veille technologique, l'engagement temporaire de personnel… Selon Marie-Dominique SIMONET, ce nouveau décret favorisera les partenariats technologiques et optimalisera les moyens en matière de recherche et développement. Il constitue par ailleurs un outil moderne adapté aux besoins des entreprises, ce qui soutiendra et favorisera la création d’activités nouvelles. 2. Les nouvelles orientations de la politique internationale de la Région wallonne et de la Communauté française La Ministre des Relations internationales de la Communauté française et de la Région wallonne, Marie-Dominique SIMONET a présenté à Bruxelles le vendredi 30 mai 2008 la mise en œuvre des nouvelles orientations de la politique internationale de la Région wallonne et de la Communauté française selon 4 axes. Concrétisation de la note de politique internationaleElaborée en collaboration avec l’Administration et les opérateurs, une note de politique internationale a été approuvée par les Gouvernements en août 2006. Selon la Ministre des Relations internationales, cette note répond d’une part aux besoins de développement international des opérateurs wallons et bruxellois et poursuit d’autre part l’effort de solidarité et de partenariat avec les pays en développement. 3 objectifs ont été redéfinis : l’acquisition de nouvelles connaissances dans le cadre de contacts avec des partenaires étrangers, la création d’activités par l’international et un appui au développement du Sud par une coopération axée sur le facteur humain et les connaissances. La mise en œuvre de cette nouvelle politique a ainsi permis une ouverture vers de nouveaux pays émergents, tels que la Chine, le Brésil, le Chili, et d’autres pays non-francophones à fort potentiel de partenariat tels que la Suède, le Japon ou encore l’Irlande. Elle s’est traduite par une réorientation des programmes existants ou par la mise en place de dispositifs nouveaux : de nouveaux outils ont été lancés pour la mobilité internationale des jeunes et l’apprentissage des langues ; la dimension scientifique et technologique est désormais présente dans l’ensemble des accords bilatéraux ; une attention plus particulière est également donnée à la présence des acteurs culturels sur les marchés importants.Programmes opérationnelsLes nouveaux outils s’organisent désormais suivant 5 programmes « Nord » et 2 programmes « Sud ». Pour les premiers, on notera l’augmentation substantielle des offres de stages à l’étranger, à travers, notamment, un nouveau programme de stages en entreprises destiné aux futurs diplômés en gestion. De nouvelles bourses « WBI.World », en phase avec les pôles de compétitivité du Plan Marshall, ont également été crées à l’intention des chercheurs universitaires. Au total, ce sont 200 nouvelles possibilités de stages qui viendront s’ajouter aux 1600 bénéficiaires annuels des échanges de jeunes gérés par les Relations internationales Wallonie-Bruxelles. Les moyens mis à la disposition des opérateurs culturels ont également été augmentés : plus de 400.000 € ont ainsi été ajoutés au budget culturel (2 ,7 millions €), dans le but d’assurer la présence des créateurs et opérateurs de Wallonie-Bruxelles sur les marchés les plus importants. Depuis, deux ans, le système a été mondialisé. Dans un souci de meilleur service aux usagers, le CGRI-DRI a mis en place un système de guichet unique dans secteurs clés : les bourses – via le portail internet WBI.BE/Bourses -, la culture – via le portail WBI.BE/Culture -, et la coopération au développement – via le portail WBI.BE/Coop. Les deux programmes « Sud » portant sur « le développement par les connaissances » et « l’appui aux acteurs de la solidarité » ont également fait l’objet de recentrages géographiques (sur 12 pays prioritaires) et sectoriels. Les secteurs prioritaires de la coopération seront désormais l’éducation (et, en particulier, la formation professionnelle), la sécurité alimentaire, la gestion de l’eau et le développement culturel.Synergies Communauté-RégionLa création de la WBI par la fusion des relations internationales de la Communauté française et de la Région wallonne, d’ores et déjà votée par les 2 parlements, sera opérationnelle au plus tard le 1er janvier 2009. Les objectifs de ce nouvel organisme sont : harmonisation des statuts et des conditions de travail du personnel, simplification du service à l’usager, l’attractivité vis-à-vis de l’étranger, la cohérence de la politique extérieure et la complémentarité des moyens d’action. Grâce à un renforcement des synergies et des collaborations, le réseau des représentations à l’étranger se verra consolidé par l’étendue de sa couverture géographique. Le nombre de diplomates sera quant à lui réduit.Aspects budgétairesLa mise en œuvre de la note de politique internationale se fait dans un contexte budgétaire totalement maitrisé. Sur 4 ans, de 2004 à 2008, la dotation du CGRI a augmenté de 11,19%, c.à.d. une moyenne de 2,8% par an. Le budget de la DRI a quant à lui évolué de 2,6% par an en moyenne. Cela n’a pas empêché des initiatives nouvelles telles que la Fusion CGRI-DRI, un réinvestissement net de 400.000€ dans l’export culturel depuis 2006, une croissance de coopération bilatérale supérieure à la norme croissante du budget, une augmentation de la contribution à l’aide publique au développement de la Belgique, les appels à projets sur la citoyenneté européenne ou encore des moyens supplémentaires pour « Tremplin Jeunes ». Selon Marie-Dominique SIMONET, la Région wallonne et la Communauté française ont un besoin vital d’ouverture sur l’extérieur pour leur propre développement, mais aussi pour contribuer au développement des pays partenaires du Sud. Pour cela, il faut disposer d’outils souples et efficients.

13:33 Écrit par Monique Willocq dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

La Lettre de l'ADEPS, #10

2442Ne perdez pas le nord !Du 25 au 28 juin, les 4 jours d’orientation drainent les accros des parcours "balisés" dans les grands paysages de l'Ardenne !Cet événement est ouvert tous publics, aussi bien les néophytes, désireux de s'initier en douceur à la lecture de carte sur le terrain, qu'aux élites, rompus à toutes les ficelles de l'orientation !Une magnifique occasion de larguer les amarres : dépaysement garanti !Infos2483Pédale douce Le 28 juin, mettez-vous en roue libre : le premier Beau Vélo de Ravel de la saison aura pour point de départ le centre ADEPS Le Grand Large à Péronnes (près de Tournai) : randonnée cycliste radio-télédiffusée, ambiance chaleureuse garantie ! Et pour clôturer en beauté, concert gratuit d'Axelle Red ! 2578Classe 6 sportive : les finales à Chevetogne !Classe 6 sportive sensibilise les élèves de 6e année primaire aux bienfaits d’une pratique sportive régulière. Endurance, force, souplesse, détente : tous les établissements scolaires peuvent participer ! Au terme de 24 journées de qualifications organisées dans l’ensemble des provinces de la Communauté française, plus d’une centaine de classes participeront aux finales de Chevetogne organisées les 25, 26 et 27 juin 2008. Bienvenue aux parents et aux échevins du sport, venus soutenir les valeureux finalistes ! 2322La revue Clés pour la forme Publiée de 2003 à 2007, la revue Clés pour la forme a proposé articles et dossiers didactiques, livres et site web, à l'attention des enseignants et entraîneurs. Chaque numéro pouvait et peut toujours être commandé sous forme imprimée, au prix de 5 €, auprès de l'un des Centres de conseil du sport de l'ADEPS. Désormais, il vous est aussi loisible de télécharger le contenu de chaque numéro paru sous forme de fichiers PDF : en un clic de souris, vous accédez à plusieurs centaines de pages d'informations pratiques, transposables sur le terrain !

13:28 Écrit par Monique Willocq dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

10/06/2008

En...Quête de sens : Interculturalité : Un lieu où articuler nos diversités !

EQS_hainaut_18juin

11:58 Écrit par Monique Willocq dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

28/05/2008

Bureau national des Jeunes cdH

Bonjour,Les actions du mouvement continuent ! 11 dates à retenir dans cette newsletter, pour des activités politiques ou festives, de formation ou de rencontre !A bientôt pour de nouvelles aventures !Le Bureau National des Jeunes cdHActivités prévues MARDI 6 MAI : FORUM EMPLOI Rachid MAHDAOUI et Olivier FILOT, membres du Bureau national des Jeunes cdH, vous invitent le mardi 6 mai de 16h30 à 18h30 à rencontrer Ahmed EL KHANNOUS, Echevin de l’Emploi et Conseiller au Cabinet du Ministre Benoît CEREXHE, et Franz DE KEYZER, Représentant du BECI.Lieu : Maison communale de Molenbeek Saint-Jean, rue Comte de Flandre.MARDI 6 MAI : DEBAT JEUNES CDH / JEUNES MR / ECOLOJ / MJS A 20h, au Collège du Sacré Cœur de Lindthout, les responsables des quatre jeunesses politiques débattront de sujets d’actualité.Rodolphe Sagehomme, Président national des Jeunes cdH, y représentera les Jeunes cdH.Plus d’infos au 0474/703.033. JEUDI 8 MAI : RENCONTRE AVEC ANDRE ANTOINE Muriel Koch, Vice présidente du Bureau National des JcdH, les Etudiants démocrates humanistes de Louvain la Neuve, les Jeunes cdH du Brabant wallon, vous invitent le jeudi 8 mai au Blackfriars à 19H30(7 rue René Magritte, en face de l'EPHEC) à rencontrer André ANTOINE, Vice Président du Gouvernement wallon et Ministre du Logement, des Transports et du Développement territorial, sur le thème de « la proximité en politique ».JEUDI 8 MAI : CINE-DEBAT « MODUS OPERANDI » Les Jeunes cdH participent à la projection du film « Modus Operandi », qui parle de l’holocauste, et au débat qui suivra.Inscription souhaitée auprès de Frédéric Michiels au 02/238.01.13 ou michiels@lecdh.be. SAMEDI 10 MAI : JOURNEE DE L’EUROPE Hi ! Salut ! Hallo ! Hola ! Ciao ! Czesc ! Priviet ! Merhaba ! Viszlát ! Hej ! Terve !Eh oui, la Journée de l'Europe approche à grands pas !A cette occasion, les Jeunes cdH de BHV et le Bureau national t'ont concocté un programmede feu pour la journée et (surtout) la soirée du samedi 10 mai.Réserve d'ores et déjà cette date dans ton agenda !Un programme varié t'attend : rencontre avec des jeunes européens, discussion sur le futur de l'Europe, entretien avec un député européen, et... une soirée festive "spécial Europe" qui promet d'être mémorable.Ensemble, fêtons l'Europe dans la diversité ! VENDREDI 16 MAI: RENCONTRE AVEC JOSLY PIETTE Le bureau national des Jeunes cdH et les Jeunes cdH de l’arrondissement de Liège, vous invitent à une rencontre exceptionnelle : « Josly Piette : la vérité d’un ancien ministre »Introduit par Rodolphe Sagehomme, Président national des Jeunes cdH.Josly Piette a été ministre du gouvernement fédéral pendant 3 mois. Aujourd’hui, il est un des seuls hommes politiques à pouvoir s’exprimer librement sur des sujets importants, et sur le dessous des cartes. Rendez-vous : vendredi 16 mai à 20hRue Gilles Galler, 48 à 4000 Sclessin/Liège (à côté du Standard : suivez les flèches !)Nous vous remercions d’envoyer vos questions au préalable par mail à rodolphe@sagehomme.eu. VENDREDI 16 MAI: SOIREE-DEBAT « DROGUES & ALCOOL » Les Jeunes cdH de Neufchâteau-Léglise, avec le soutien de la section locale cdH, vous invitent le vendredi 16 mai à 20h à l’Institut Saint Joseph de Libramont-Chevigny pour assister à leur soirée-débat sur le thème de l’alcool et des drogues. Ce phénomène de société qui touche plus particulièrement les jeunes sera présenté par Thérèse MAHY, Députée provinciale de la Prévention Santé et des Services techniques. MERCREDI 21 MAI: FORUM « STANDARD CHAMPION » Les jeunes du cdH de Liège et leur Présidente Laurence Cuipers, ont le plaisir de vous inviter au forum qu'ils organisent le 21 mai sur le thème "Standard champion...et demain", avec Louis Smal, Président de "La Famille des Rouches" et Maxime Filot, Président des "Ultras". Un joueur du standard devrait également être présent.Cette soirée sera rehaussée par la présence de la Ministre Marie-Dominique Simonet, du Député chef de groupe Michel de Lamotte et de Vanessa Matz, Sénatrice.Soyez tous présents ! Calendrier des G.T. GT Emploi Vendredi 9 mai à 18h00 Lieu : cdH - 41 rue des Deux Eglises cdH - BruxellesContact : J.-Y. KITANTOU - 0486/930.872 - jean-yves.kitantou@jdch.be GT Européen & International Samedi 10 mai à 16h00 Lieu : Maison des Jeunes Auderghem - Ch. de Wavre 191 - AuderghemContact : Hai BUI - 0486/686.060 - hoanghai.bui@jdch.be GT Mobilité Samedi 17 mai de 14h à 17hLieu : Taverne Henry - Place Saint Aubain - NamurContacts : Oliver JUNG - 0486/352.901 - ol_jung@yahoo.frPatrick MEUNIER - 0474/506.112 - patmeunier82@hotmail.com Comité National Le prochain Comité national des Jeunes cdH aura lieu le vendredi 4 juillet dès 19h30 à Marche-en-Famenne et sera accompagné d’un barbecue ! Plus de précisions à venir !Veuillez d’ores et déjà bloquer cette date et n’organiser aucune activité ce soir-là ! Merci !

11:33 Écrit par Monique Willocq dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les « Jeudis » du logement

lgmt Débats - réflexions Groupe cdH bruxelloisLes « Jeudis » du logementMai et juin 2008 - Parlement bruxelloisLa déclaration de politique générale de juillet 2004 faisait du logement une de ses priorités pour la législature à venir :augmentation du nombre de logements publics, lutte contre l'insalubrité et les logements abandonnés, expérimentation du système d'allocation - loyer ou encore aide à l'acquisition,Le droit à un logement décent pour tous, demeure, aux yeux des mandataires cdH, un sujet de préoccupation majeure malgré les efforts déjà consentis par la Région bruxelloise. S'il est clair que les actions entamées - Plan Logement, valorisation des AIS,- devront être poursuivies sous la prochaine législature, de nouvelles pistes devront également être envisagées alliant créativité, faisabilité et rapidité.Afin de dégager les quelques premiers enseignements de la politique menée par la majorité et de mener à bien cette réflexion approfondie des actions à développer ou poursuivre en la matière, le groupe cdH bruxellois vous invite à ses Jeudis du logement où différents experts viendront alimenter les discussions en partageant leurs expériences du terrain et les nécessaires prospectives qu'ils conçoivent pour le logement à Bruxelles.Soyez nombreux à nous rejoindre au Parlement bruxellois dès le 15 mai prochain afin de débattre ensemble de cette problématique au coeur de nos préoccupations.Dans ce cadre, nous vous invitons de 12h15 à 14h aux « Jeudis du Logement »> Les logements sociaux - Jeudi 15 maiLe contexte bruxellois en matière de logement social s'apparente à celui d'une véritable pénurie. Ne faudrait-il pas activer les mécanismes de mutation interne et de rotation ? Le bail à durée déterminée ne devrait-il pas être imposé et que penser de la ventede certains logements sociaux ?En présence de Jean-Louis Pirottin (Directeur de Sorelo et Assam) , Pierre-Marie Dufrasne (Attaché au Cabinet du Ministre André Antoine) et José Garcia (Président du Syndicat des locataires)> Les logements abandonnés - Jeudi 22 maiL'abandon d'immeubles constitue un fléau urbain d'importance. Quelles nouvelles solutions peuvent être mises en place afin de réintégrer ces habitations dans le circuit du logement ? La vente forcée peut-elle constituer une alternative praticable et raisonnable ?En présence de Berthe Séverin (Asbl « Convivence ») et de Werner Van Mieghem (RBDH)> Les agences immobilières sociales - Jeudi 5 juinLa socialisation du parc immobilier privé via les AIS constitue un moyen d'action important afin de permettre aux plus démunis d'avoir accès à un logement. Quels sont les mécanismes susceptibles de favoriser l'augmentation du parc géré par ces AIS ?Faut-il réduire le précompte immobilier en faveur des propriétaires ?En présence d'Isabelle Jennes (Présidente de Fedais) et de Olivier Lendeau (Asbl « Le nouveau 150» )> La densification urbanistique - Jeudi 12 juinToutes catégories confondues, il manque actuellement 30.000 logements sur le marché bruxellois. La densification de la ville et la division d'une partie des maisons individuelles en appartements peuvent-elles apporter une réponse ? Faut-il favoriser l'habitatgroupé, et si oui, sous quelles formes ?En présence de Marie-Laurence De Keersmaecker (Professeur à l'UCL et en charge de l'Observatoire des loyers) et de Benoît Périlleux (Service d'études et de la Planification de l'AATL)> Les leviers financiers - Jeudi 19 juinAugmenter le parc immobilier public, s'avère être une nécessité de premier ordre pour Bruxelles. Le recours à des partenariats public-privé constitue-t-il un outil efficace d'intensification de la construction dans le secteur ? Ne serait-il pas opportun de modifier la fiscalité immobilière afin d'encourager les investissements ?En présence de Christian Lasserre (Chargé de cours à la Cambre et l'ISURU) et Christian Valenduc (Conseiller au SPF Finances)RENSEIGNEMENTS PRATIQUES> Lieu : Parlement bruxellois - Salle 323 (3ème étage) - Rue du Lombard, 69 - 1000 Bruxelles> Inscriptions et renseignements : Evelyne Debauve - secrétariat du Groupe cdHPar mail : edebauve@parlbru.irisnet.be - Par téléphone : 02/549.65.05 - Par fax : 02/549.65.08> Sandwichs et boissons offerts

11:02 Écrit par Monique Willocq dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

14/05/2008

Le Printemps des musées

Bonjour à tous

Ce week-end, c’est le Printemps des musées…

Je vous invite donc à pousser leurs portes !

Pour vous y aider voici le programme.

Bonne journée et semaine à vous

MONIQUE
printemps2008_pte

En Communauté française de Belgique

En 2002, pour la première fois, la Communauté française de Belgique s'est associée à l'opération ; 45 musées de Wallonie et de Bruxelles ont alors participé à l'événement sur le thème des Cinq sens : Voir, entendre, toucher, sentir, goûter. L'an suivant, 98 musées ont proposé à leurs visiteurs des activités autour du thème Mystères et découvertes. En 2004 puis en 2005, ce sont 149 institutions muséales qui ont respectivement raconté l'Histoire ou narré des histoires à leurs visiteurs, puis mis en Lumières des aspects de leurs collections ou de leurs activités.

Si, depuis 2005, la DMF a donc transformé le Printemps des Musées en Nuit des Musées, l'opération dominicale est maintenue et réitérée en Communauté française, afin de faire bénéficier les musées des efforts engrangés pour sa médiatisation. La Communauté française conserve également le principe du thème annuel ; en 2006, ce sont le ou les Plaisir(s) que les musées ont décliné(s) en deux temps les 20 et 21 mai et, l'an dernier, 185 institutions muséales ont emmené leurs visiteurs en Voyage les 19 et 20 mai.

En 2008, la double formule Nuit des Musées / Printemps des Musées est une nouvelle fois programmée en Communauté française au cours du week-end des 17 et 18 mai : des Surprises ! multiples et variées attendront le public dans les 170 musées participants, tantôt le samedi en nocturne, tantôt la nuit du samedi et le dimanche, tantôt le dimanche uniquement.

Quand des musées s'associent… Surprises !

Une série de musées se mobilisent pour organiser cinq projets communs :

  • 9 musées de l'Université libre de Bruxelles vous convient à se découvrir l'un l'autre car Un Musée de l'ULB peut en cacher un autre ! (18 mai, 13.00 > 18.00 - www.ulb.ac.be/musees)
  • 4 musées de l'ancien Visé ouvrent gratuitement leurs portes pour une Nuit des Musées (17 mai, 18.00 > 23.00)
  • 4 sites touristiques - dont un musée - participent à la journée portes ouvertes Venez à Orp-Jauche ! Vous ne manquerez pas d'être surpris ! (18 mai, 14.00 > 18.00 - www.orp-jauche.be)
  • 2 musées andennais s'allient à la Biennale de la Céramique, qui prolonge 3 belles expositions (17 mai, 17.00 > 23.00 & 18 mai, 10.00 > 18.00 - www.biennaledelaceramique.be)
  • Enfin, 7 musées de Tournai vous offrent l'accès gratuit à leurs collections (17 & 18 mai, 09.30 > 12.30 - 14.00 > 17.30).

Contact

Coordination en Communauté française

Service du Patrimoine culturel, Direction générale de la Culture
Andrée VAN BEVER, 1e Attachée - organisation : +32 (0)2.413.26.68 - andree.vanbever@cfwb.be
Nathalie NYST, Attachée - organisation : +32 (0)2.413.20.27 - nathalie.nyst@cfwb.be
http://www.printempsdesmusees.cfwb.be

 

09:51 Écrit par Monique Willocq dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

14/04/2008

Congrès Génération 2015 : en quête de sens.

 

26/04/2008, 09:30, à Louvain-la-Neuve, Auditoire Montesquieu 10, Place Montesquieu

Défendre le pouvoir d’achat, assurer un développement durable… Oui, c’est fondamental. Mais ce sont les valeurs qui donnent sens à nos vies. Bien plus que les questions institutionnelles ou les querelles politiciennes, la définition des valeurs qui nous unissent doit être au coeur du débat politique. Parler moins « d’avoir » et plus « d’être », « vivre » plutôt qu’« acheter » ou « consommer »... Voilà quelques balises fondamentales à redécouvrir.

Mai 1968, c’était il y a quarante ans, aujourd’hui quelles sont les valeurs communes qui demeurent dans une société multiculturelle ? Qui a la capacité de les diffuser ? Quelle place possèdent aujourd’hui et occuperont demain les religions, les spiritualités et les philosophies ? L’attachement à la famille demeure central mais a-t-il encore la même signification qu’hier ?
Ces questions méritent d’être remises au centre de notre discours politique. Venez en discuter avec nous et participer au lancement de notre opération « Générations 2015 ». Nous vous attendons nombreux !


09h30>>> Accueil

10h00>>> Ouverture du congrès

Introduction par Jean-Jacques VISEUR, Président du CEPESS et Bourgmestre de Charleroi
« Valeurs et préoccupations des belges : résultats d’une enquête inédite commandée par le cdH » par Luc ALBARELLO, Directeur de Sonecom et professeur à l'UCL

« Valeurs, sens, spriritualités : état sociologique de la question en Belgique francophone »
par Olivier SERVAIS, Professeur à l’UCL, Laboratoire d'Anthropologie Prospective

« Les familles contemporaines : entre ruptures et continuités »
par Evelyne FAVART, Docteur en sociologie de l'université de Liège, rattachée au Panel de démographie familiale

« Usage et mésusage des valeurs en politique »
par Mark HUNYADI, professeur à l’UCL, Institut supérieur de philosophie
Débat avec la salle

12h00>>> Lancement de l’opération « Générations 2015 »

12h15>>> « Redonner du sens » par Joëlle MILQUET, Présidente du cdH

12h30>>> Drink convivial

Lieu : Auditoire Montesquieu 10, Place Montesquieu, Louvain-la-Neuve

Parking « Grand’Place » (payant)
Par bus : www.infotec.be
Par train : www.b-rail.be

INSCRIPTION SOUHAITÉE
POUR LE 23 AVRIL 2008
par mail à animation@lecdh.be,
par tél. au 02/238 01 11, par fax au 02/238 01 29

09:12 Écrit par Monique Willocq dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

le cabaret wallon

Programme de la journée

Picard des enfants

samedi 19 avril

 

une organisation cabaret wallon - Maison de la Culture

Dès 9 heures 30 : Place de Lille

Animation du marché

Dès 13 h 30 – Maison de la Culture

* 12 écoles vous proposent des animations, des jeux, des expositions dans le hall

* 26 écoles vous proposent des chants, de la poésie, du théâtre, des jeux scéniques dans les salles Jean Noté et Frank Lucas

A 20 heures – Maison de la Culture

Salle Jean Noté

La Royale Compagnie du Cabaret Wallon Tournaisien et les enfants des 32 écoles vous offrent un petit cabaret exceptionnel

09:08 Écrit par Monique Willocq dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

27/03/2008

Adieu l'artiste

    

Image1

Salut Jean-Jacques

Nous sommes tous ici réunis, avec un cœur qui te pleure, le même cœur que tu as essayé de rendre joyeux toute ta vie avec ton talent d'artiste. Par notre présence, nous voulons témoigner notre chagrin et notre soutien à ta compagne Anne-Pascale et Guillaume, à tes enfants, à toute ta famille, à tes amis, et aussi à ton compagnon de scène Noël. Avec les Marinos, vous avez ensoleillé le regard des petits et des grands  par vos spectacles humoristiques, de parodie, de magie, de joie et de bonheur, et surtout de complicité que vous vouliez faire passer. Oui ! Je dis bien, du soleil dans le cœur des gens. Autrefois  tu m'avais fait rêver par tes prestations magiques dans mon quartier de la Résidence Carbonnelle où se tenait la fête du printemps ; sans savoir, que je me retrouverais quelques années plus tard sur les planches du théâtre de Boulogne-Sur- Mer avec toi et Noël. Je pense que tout le monde ici sera d'accord, avec moi, pour dire que tu avais toujours le mot ou la blague qui faisait sourire ton entourage et même plus. J'espère que le troubadour que tu étais, exécutera, sur le chemin du paradis, quelques petits tours de passe-passe face aux gens qui t'ont précédé et notamment ton pote Coluche lequel t'applaudira sûrement dans les jardins féeriques que tu rempliras de bonheur.

 Et, comme tu aimais à le répéter : « Que le spectacle continue »

D'ici bas, nous t'applaudissons une dernière fois, toi l'artiste et le copain.

Merci

(texte de Ficelle Circus)

10:12 Écrit par Monique Willocq dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |