31/03/2009

Politiques cyclables n°33

La lettre d’information du GRACQ:“Le vélo c’est l’avenir” clame le slogan du GRACQ - Les Cyclistes Quotidiens. Nombreux sont ceux qui semblent nous rejoindre : qu’il s’agisse des (tout) jeunes participants au concours de dessins du Soir ou d’un architecte-visionnaire expérimenté, tous pensent que le futur passera par la bicyclette, comme vous pourrez le constater plus bas. Et pour préparer au mieux ce futur, il est essentiel de planifier et d’évaluer les actions entreprises. C’est l’exemple que montrent la ville d’Århus, au Danemark, et le Fietsersbond. Bonne lecture, et n’oubliez pas : nous attendons les échos des actions en faveur du vélo que vous auriez menées ou dont vous auriez entendu parler… Nous les répercuterons avec plaisir ! InfrastructuresUn “vélo-mesureur” évalue le confort et la sécurité des pistes cyclablesLe cycliste quotidien les connaît bien : trous, bordures, racines d’arbre, taques d’égout… autant d’obstacles rencontrés sur les pistes cyclables. Parfois, les trajets à vélo relèvent du rallye tout-terrain. Pour sensibiliser les autorités à cette situation, le Fietsersbond a décidé de réaliser une enquête sur la qualité des infrastructures cyclables flamandes. Prospective,Mobilité du futur à Vegetal CityLe 3 avril, s’ouvriront les portes de Vegetal City, une exposition qui s’annonce comme un “projet pilote et futuriste d’écologie urbaine”. Luc Schuiten, architecte, nous emmène à la rencontre de ce que pourrait être la ville de demain : une cité urbaine calquée sur la nature, en adéquation parfaite avec son environnement. Et qui dit “ville durable”, dit également “mobilité nouvelle”.. En optant pour le Twike, Luc Schuiten met dès aujourd’hui ses convictions en pratique. International,Villes cyclables (6) : Århus et son “plan d’actions pour le vélo”En 2008, l’organisation des cyclistes danois Dansk Cyklist Forbund a nommé Århus “ville cyclable de l’année”. Pourquoi maintenant ? C’est la question qu’on se posait parmi les “cyclistes actifs” (c’est le nom des bénévoles de l’organisation). Et ce n’est pas parce que le plan d’actions pour le vélo (Cykelhandlingsplan), qui a motivé la nomination, n’est pas un bon plan. On aime les bons plans. Mais on préfère les réalisations des plans. On n’est pas pessimiste, mais on est prudent… Culture,Dessine-moi un vélo…“Touche pas à ma planète !” Le thème retenu par le journal Le Soir pour son Concours de dessins en aura inspiré plus d’un… 10 405, pour être exact. Cette 52e édition a révélé un palmarès haut en couleurs, mais également une palette d’artistes en herbe parfois étonnamment adultes dans leur réflexion sur le monde. Petite surprise : c’est le vélo qui sort gagnant de ce concours !

12:01 Écrit par Monique Willocq dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.