18/03/2009

Cherche accord sur les sans-papiers...désespérément

Le 2 mars dernier, la Ministre en charge de la Politique d’asile et de l’immigration, Annemie Turtelboom, a indiqué qu’elle souhaitait un accord sur le dossier des sans-papiers qui rencontre la volonté d'une majorité de la population. Le cdH tient à rappeler à la Ministre de l’Immigration que ces dernières semaines la pétition : "Je soutiens les sans-papiers et je le montre ! " a récolté plus de 26.000 signatures, que divers mouvements représentatifs de la population tels que les Ordres des barreaux francophone, néerlandophone et germanophone, les universités du sud comme du nord de la Belgique, les mouvements philosophiques, laïcs et religieux représentatifs, les syndicats ont insisté sur la nécessité qu’un accord politique voit rapidement le jour en ce qui concerne la circulaire de régularisation humanitaire. Le cdH exige la concrétisation sans délai de l’accord de Gouvernement en matière de régularisation qui permettra d’apporter des solutions humaines et respectueuses à la situation de centaines de sans-papiers en attente de réponses concrètes à leur situation.Cela fait maintenant 12 mois que le cdH se bat pour la concrétisation de l’accord de Gouvernement à savoir la matérialisation dans une circulaire du critère de l’ancrage local durable. En octobre dernier, il s’est une nouvelle fois fortement investi pour tenter de trouver un accord en matière d’immigration et d’asile et avait mis des propositions de solutions et compromis sur la table mais s’était heurté au refus systématique et constant de certains partis d’arriver à un accord, ceux-là préférant paradoxalement le chaos actuel à des critères clairs de régularisation.Le cdH souhaite que l’implication et la volonté du Premier ministre permette d’aboutir rapidement à une solution dans ce dossier et espère vivement que des avancées pourront être réalisées dans le courant des prochains jours ou semaines.

13:34 Écrit par Monique Willocq dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.