12/03/2009

"en tant qu'ancienne " enseignante, je suis très honorée et heureuse de vous signaler la rénovation des écoles:Une avancée majeure pour les enfants et les enseignants

La présidente du cdH Joëlle Milquet, qui dès septembre 2005 avait lancé l’idée de la mise en place de PPP, se réjouit du vaste programme lancé par le gouvernement de la Communauté française visant à mettre en place les premiers partenariats publics-privés. Ceux-ci permettront de rénover 54 bâtiments scolaires pour un montant total de 381 millions d'euros. Ce projet très important concrétise l’engagement du cdH pris lors de la déclaration de politique communautaire : « Outre les fonds actuels, le Gouvernement mettra en œuvre un vaste plan général de rénovation des bâtiments scolaires ».Comme le réseau libre a, pour le moment, préféré utiliser prioritairement les fonds classiques (fonds de garantie et programme d’urgence), il recevra en compensation un droit de tirage 575 millions sur les fonds classiques dont 250 millions via le PPT (programme prioritaire de travaux) qui répond particulièrement bien aux besoins de rénovation des bâtiments de ce réseau. Ce vaste projet ambitieux, qui associe le privé pour financer la construction et la rénovation des bâtiments scolaires, permet d’investir massivement dans les écoles tout en rencontrant l’impératif de débudgétisation et les objectifs de développement durable et d’économie d’énergie. Il s’ajoute à l’investissement de 110 millions pour la rénovation passive des bâtiments organisée par André Antoine afin de favoriser l’utilisation durable de l’énergie dans les secteurs du logement et des bâtiments communaux et scolaires (programme dit UREBA).Les bâtiments scolaires ainsi rénovés seront porteurs d’une plus grande qualité de vie dans nos écoles, tant pour les enfants que pour leurs professeurs. L’impact environnemental n’est pas non plus à sous-estimer : d’importantes économies d’énergie pourront être faites. Tout bénéfice pour l’environnement et pour les moyens financiers des écoles, notamment en chauffage. De plus, les travaux en économie d’énergie bénéficient en région wallonne des aides mises en place par le ministre André Antoine afin de favoriser l’utilisation durable de l’énergie dans les secteurs du logement et des bâtiments communaux et scolaires (programme dit UREBA). Le cdH est heureux de voir aujourd’hui son idée se concrétiser. Il se réjouit également que le principe d’égalité de traitement entre les différents réseaux a été rencontré, comme cela avait déjà été demandé par le cdH lors des accords de la Saint-Boniface sur les fonds d’urgence.

12:20 Écrit par Monique Willocq dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.