29/01/2009

Comment appréhender la crise

criseNous sommes en train de vivre le début d’une crise grave dont nous ne connaissons ni l’ampleur ni la durée… Crise financière sûrement mais aussi crise économique et sociale. Cette crise est mondiale, européenne et nationale. Elle est aussi régionale et elle touche ou pourra toucher chacun d’entre nous.Comment l’appréhender ? Quels risques courent les entreprises, les travailleurs, les citoyens ? Quelles réponses nouvelles lui donner ? Quelles réformes ambitieuses imaginer ? Quelles opportunités nouvelles en tirer pour l’avenir ?Autant de questions, autant de défis, autant d’urgences pour chacun d’entre-nous. Nous vous proposons de venir en débattre avec nousce samedi 31 janvier à Liège.Il y a tant de choses à dire et à faire ! Nous espérons vous rencontrer nombreux à cette occasion...INSCRIPTION SOUHAITÉE POUR LE 29 JANVIER 2009par mail à animation@lecdh.be,par tél. au 02/238 01 15, par fax au 02/238 01 29.Accessible aux personnes à mobilité réduiteprogrammecarte

01:09 Écrit par Monique Willocq dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

22/01/2009

souper de Celles

europacuissonBienvenue à toutes et tous ! Au plaisir de vous rencontrer, Amicalement Jean Jean DelestrainSales Manager BeneluxTel: +32(0)2.366.15.24Tel: +32(0)2.367.88.04 ligne directeFax: +32(0)2.366.07.01Mailto: j.delestrain@europacuisson.com http://www.europacuisson.com/fr/index.html

13:50 Écrit par Monique Willocq dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

21/01/2009

La rilatine à l'école:la pillule magique???

rilatine

11:57 Écrit par Monique Willocq dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

REUNION GT AFFAIRES SOCIALES

soutien Le Groupe de Travail "Affaires Sociales" se réunira,Le dimanche 1er février 2009, de 14h à 16h Chez Exki, rue Marché aux Herbes, 93 - 1000 Bruxelles (près de la Grand Place) .A l'ordre du jour: la thématique des "Sans Abri", l'organisation de la journée de la femme et la mise en place d'un outil de communication propre au GT.Information et inscription: Raphaël Fiévez, fievez.raphael@yahoo.fr 0472/280.355

11:46 Écrit par Monique Willocq dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

La deuxième formation du cycle "La Pensée Démocrate Humaniste" aura lieu:Le mercredi 28 janvier à 20h

formationsPar Annaïg Tounquet (Co-Rédactrice de la "Charte Démocrate Humaniste, Collaboratrice au cabinet de Marie-Dominique Simonet) Au siège du cdH de Liège Rue du Paradis, 104 à 4000 Liège Inscription souhaitée à jeunes@lecdh.be

11:43 Écrit par Monique Willocq dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

We have a dream today...

obamaaaaaaaD'ici quelques minutes, Barack Obama prêtera serment comme nouveau président des Etats-Unis. Impossible de l'ignorer. Barack Obama a comme premier mérite d'avoir su fédérer les citoyens américains autour de lui. A commencer par les jeunes, qui se sont mobilisés comme jamais lors de la campagne électorale. La proportion de jeunes citoyens (moins de 30 ans) qui ont voté est de 71%. Soit le double du taux obtenu en 2000 ! Deux-tiers de ces jeunes ont voté pour Barack Obama . Le slogan de campagne du nouveau président, « Yes We Can ! » illustre la volonté d'impliquer tous les citoyens dans le changement. Le changement doit donc venir de la base, et pas uniquement des politiciens. Cette vision, les Jeunes cdH la partagent largement. Le politique, à lui seul, ne suffit pas à améliorer la société. L'investissement des citoyens, leur participation, leur engagement sont les clés pour construire une société plus éthique, plus solidaire et plus responsable. Une société meilleure est possible . Mais elle ne se construira pas en restant assis, les bras croisés. L'élection de Barack Obama prouve que l'engagement est utile. Que la mobilisation sert à quelque chose. Que les Jeunes ont leur mot à dire ! Les Jeunes cdH font un rêve. Que d'ici quelques années, la construction européenne suscite autant d'intérêt et de passion chez les citoyens ! Et que les élections européennes donnent lieu à une mobilisation aussi forte et massive des jeunes !

11:41 Écrit par Monique Willocq dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

BHV et le cas de la bourgmestre de Huy

Deux dossiers importants pour la démocratie ont fait l'actualité du Parlement wallon cette semaine: BHV et le cas de la bourgmestre de Huy. Si l'un appelle à plus de sérénité pour le pays, le deuxième relève de la bonne gouvernance et de la question de l'utilisation des moyens par les pouvoirs publics ...Le Groupe cdH vous présente ses meilleurs voeux pour cette année 2009! Qu'elle soit pour vous pleine de projets et de réalisations où la griffe du cdH est présente! Michel de Lamotte, chef de Groupe

11:38 Écrit par Monique Willocq dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Quelles suites pour le cas Lizin?

lizin_exitDepuis un an, le cdH interpelle le Ministre des Affaires intérieures au sujet du Centre Hospitalier régional hutois et d'Anne-Marie Lizin. Il semble que le cdH se soit battu à raison! Lorsqu'elle était présidente du Centre hospitalier régional hutois, Anne-Marie Lizin a utilisé la carte visa de l'hôpital pour des dépenses jugées abusives et injustifiables. Voyages à Palm Beach, nuits dans de grands hôtels, frais de coiffeurs, achats de confiserie, ... Toutes ces dépenses ont été justifiées par le directeur du CHRH comme étant en lien direct avec l'objet humanitaire ou social de l'hôpital. Comme l'a souligné Michel de Lamotte, il semble que dans cette affaire, l'humanitaire ait bon dos. Et dans ce dossier, on n'a pas le droit de laisser un fait aussi avéré impuni a précisé André Bouchat. Après avoir entendu les demandes des députés cdH, Philippe Courard a fait un pas en avant. Il a ainsi entrouvert la porte à une procédure disciplinaire à l'encontre d'Anne-Marie Lizin, moyennant un avis juridique préalable. En clair, il s'agit de voir ce que le Ministre est en droit de faire ou pas au sujet de faits s'étant déroulés entre 1998 et 2002 et ayant reçu l'approbation de la tutelle de l'époque (ndlr des ministres libéraux). Le Ministre reviendra dans le mois préciser son action ainsi que les résultats de la consultation juridique.

11:36 Écrit par Monique Willocq dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

BHV: L'urgence au centre de l'actualité politique wallonne

Prise en considération, urgence, travaux en commission, rapport et vote en plénière... Voilà le trajet emprunté pour enclencher la procédure en conflit d'intérêt relative à BHV. Après la Communauté Française, puis la COCOF, le Parlement wallon a donc pris le relais afin de "bloquer" temporairement la proposition de loi des partis flamands déposée en octobre 2007. Pour rappel, elle vise à scinder la circonscription de Bruxelles-Hal-Vilvoorde, ce qui impliquerait pour les francophones de voir leurs droits électoraux bafoués.En votant la motion en conflit d'intérêt, le cdH a réaffirmé son soutien aux francophones mais aussi et surtout à la stabilité de l'état. Ce vote ouvre la porte à une solution négociée: il s'agit de protéger et de maintenir une possibilité de discuter dans un cadre le plus serein possible. Comme l'a affirmé Michel de Lamotte, la démocratie n'est pas une affaire de coup de force mais bien de dialogue.Dans la foulée, le conflit d'intérêt concernant le contentieux de l'inspection scolaire des écoles francophones de la périphérie a, lui aussi, été voté.Retour du dossier BHV dans 120 jours... à moins que le Groupe de travail ne trouve une solution négociée.

11:33 Écrit par Monique Willocq dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

2009, le retour du politique

406916~Barack-Obama-PostersCe mardi midi (18H heure belge), Barack Obama prête serment comme 44e président des États-Unis sur la Bible d’Abraham Lincoln. « Premier président afro-américain : tu as intérêt à être bon » lui a dit sa fille Malia, 10 ans, samedi au Mémorial Lincoln à Baltimore.« Ce qu’il nous faut, y a déclaré Barack Obama, c’est la même persévérance et le même idéalisme que ceux qu’ont montré nos pères fondateurs. Ce qu’il nous faut, c’est une nouvelle déclaration d’indépendance, pas seulement dans notre Nation, mais aussi dans nos vies et dans nos cœurs. Une indépendance vis-à-vis de l’idéologie, du penser petit, des préjugés et de la bigoterie. Un appel, non pas à nos bas instincts, mais à nos meilleurs anges ».Avec Barack Obama, nous avons redécouvert le pouvoir des mots, après avoir vécu la dictature des chiffres.La nouveauté d’Obama est en fait la remise à l’honneur d’une vieille pratique : un discours fort autour d’un projet clair. Celui d’Obama est à la fois social et écologique au sens large.Le nouveau président prend les Américains et les habitants du reste du monde pour des adultes responsables capables d’entendement. C’est pourquoi, il met en garde face aux revers, aux déceptions, voire aux échecs qui attendent les USA. Il faut dire que les attentes sont tellement grandes.Le changement est annoncé, il reste à le concrétiser.Un collaborateur m’a raconté cette histoire.« Une nouvelle boutique vient d’ouvrir ses portes. On peut y acheter de tout. Un homme entre et est accueilli par un vendeur aux allures d’ange.- Vous vendez réellement de tout ?- Oui.- Même le bonheur, la paix, la justice ?- Oui, même le bonheur, la paix, la justice.- Je désire 3 kg de bonheur, 2 kg de paix et 2 kg de justice.- Attention, ici on ne vend que les graines… »C’est le rôle du monde politique de semer des graines de bonheur, de justice et de paix. Il appartient à tout un chacun de les faire germer et éclore.Je vous invite à en discuter avec moi, lors de mon cocktail annuel à l’occasion des vœux pour la nouvelle année. C’est le vendredi 23 janvier, dès 19 heures, à la salle « Les Bouleaux », route de Noville, à Perwez.

11:30 Écrit par Monique Willocq dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Antoniades

n1455728833_181864_3713 Au Mont-St-Aubert,cette députée wallonne CDH est un monument.Si elle chante, sa voix nous fait perdre la tête comme la Victoire de Samothrace.Devant son dynamisme associatif, les bras nous en tombent comme la Vénus de Milo.Et pour suivre son rythme, plus d'une femme se serait écroulé comme le Parthénon.Applaudissez comme il se doit Monique WILLOCQ

11:22 Écrit par Monique Willocq dans Photos | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

13/01/2009

Voeux 2009

newbannierevoeuxQue 2009 soit pour toutes et tous l'occasion de mettre en oeuvre notre projet humaniste. En nous investissant, en travaillant ensemble, nous pouvons faire bouger les choses! Retrouvons-nous le 16 janvier, aux voeux du cdH, à Charleroi pour partager nos projets à l'occasion de cette année nouvelle! 2009 sera Orange, ou ne sera pas! FORMATIONS: LA PENSEE DEMOCRATE HUMANISTE La deuxième formation du cycle "La Pensée Démocrate Humaniste" aura lieu:Le mercredi 28 janvier à 20hPar Annaïg Tounquet (Co-Rédactrice de la "Charte Démocrate Humaniste, Collaboratrice au cabinet de Marie-Dominique Simonet)Au siège du cdH de Liège Rue du Paradis, 104 à 4000 Liège Inscription souhaitée à jeunes@lecdh.be VISITE DU PARLEMENT EUROPEEN Les étudiants démocrates humanistes vous invitent à une visite du Parlement Européen, à Bruxelles.Le mercredi 28 janvier 2009, de 16h à 17h30Attention les places sont limitées! Inscription obligatoire, avant le 13 janvier à minuit, par mail, en mentionnant vos coordonnées à: nsanzigermaine@gmail.com. ON RECHERCHE... Tu as des talents de rédacteur? L'envie de t'exprimer sur des sujets, politiques ou autres, qui intéressent les jeunes?Nous recherchons activement et de toute urgence une équipe de jeunes pour alimenter les nouveaux blogs et magazines des Jeunes cdH. Contacte sans plus tarder Henry de Lophem: henry.delophem@jcdh.be. INFORMEZ-NOUS! Vous souhaitez faire part à l'ensemble des Jeunes cdH de l'organisation d'une activité près de chez vous? Contactez le Staff National (staff@jcdh.be), et une annonce sera publiée dans la prochaine newsletter. JURY DU PRIX LITTERAIRE Le CJEF (Conseil de la Jeunesse d'Expression Française) lance un appel à candidatures pour le Jury du Prix Littéraire du Parlement de la Communauté française. 4 postes sont actuellement disponibles. Ces mandats consistent principalement à lire des ouvrages de poésie et à remettre des fiches d'avis. Il y a plus ou moins 5 réunions entre février et septembre.Si ce poste vous intéresse, vous pouvez prendre contact avec le secrétariat du CJEF (Marie-France Florquin) au 02/413.29.30 ou conseil.jeunesse@cfwb.be.

13:21 Écrit par Monique Willocq dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

09/01/2009

Question orale de Mme Monique Willocq:"différences dans les conditions pour être engagé comme directeur dans l’enseignement obligatoire

Question de Mme Monique Willocq àM. Christian Dupont, ministre de l’Enseignementobligatoire, et à M. Michel Daerden,vice-président et ministre du Budget,des Finances, de la Fonction publique et desSports, relative aux « différences dans lesconditions pour être engagé comme directeurdans l’enseignement obligatoire »Mme Monique Willocq (cdH). – Monsieur leministre, je partirai d’un cas vécu dans ma régionpour ensuite vous poser une question plus générale.En l’an 2007, le conseil communal d’unecommune proche de mon domicile engage toutd’abord à titre temporaire un enseignant issude l’enseignement libre pour l’engager ensuite leler septembre 2007 comme directeur faisant fonction.Son détachement est accepté sans difficultépar l’administration et il reçoit sa subvention traitement.Cette année, il veut s’inscrire aux formationsimposées, 120 heures, dont 60 en inter-réseaux et60 au niveau du réseau CECP (Conseil de l’enseignementdes communes et provinces) pour pouvoirbriguer la fonction de directeur à titre définitif.C’est là que commencent ses ennuis.L’accès aux formations lui est interdit parcequ’il est nommé dans l’enseignement libre subventionnéet non dans l’enseignement officiel subventionné.Dans le cas inverse, il n’y aurait pas deproblème. Pour être engagé à titre définitif commedirecteur dans l’enseignement libre suvbventionné,il suffit d’être nommé dans l’enseignement subventionnésans distinction entre l’officiel ou le libre.Au-delà du cas d’espèce que je veux dépasser,personne ne comprend qu’une personne quiconvient parfaitement tant au pouvoir organisateurqu’aux enseignants, aux élèves et aux parentsne puisse être engagé à titre définitif. Nepensez-vous pas que dans le cadre du rapprochementdes statuts et de la mobilité du personnel,il serait bon d’avoir avec les organisations syndicaleset les pouvoirs organisateurs une réflexionsur les conditions à remplir pour être engagé dansla fonction de directeur dans l’enseignement officielsubventionné sans exclure la même réflexiondans d’autres domaines des différents statuts ?M. Christian Dupont, ministre de l’Enseignementobligatoire. – Je suis pour ma part en faveurdu rapprochement des statuts mais mon avis personneln’a guère d’importance à partir du momentoù les syndicats et les réseaux ne le partagent pas.On a beau exprimer des souhaits, encore faut-ilpouvoir les réaliser. Dans notre système d’enseignement,un grand nombre de dispositions sontnon seulement concertées mais aussi cogérées avecles divers partenaires de l’école comme les pouvoirsorganisateurs et les syndicats. Nous devonsrespecter les rythmes de chacun.Le système de dévolution des emplois est différentde réseau à réseau. Dans le réseau officielsubventionné, le statut prévoit en effet que l’emploide directeur doit être attribué à un membre dupersonnel issu de l’enseignement officiel subventionné.Je vous invite dès lors à prendre connaissancedes articles 56 et suivants dudit statut quiconsacrent légalement ce principe. La philosophiede cette particularité est en réalité liée au dialoguenoué à l’occasion de la rédaction de ce décret etaux procédures de négociation et de concertationla concernant. Il est apparu que les représentantstant des réseaux officiels et libres subventionnésque des organisations syndicales représentativesétaient désireux de conserver certaines caractéristiquespropres, notamment dans le domaine de ladévolution des emplois.Si je partage votre volonté d’engager une réflexionsur les principes de mobilité des membresdu personnel et de rapprochement des statuts,celle-ci ne pourra se faire sans l’approbation desacteurs concernés, lesquels montraient lors desprocédures liées au décret du 2 février 2007 unecertaine réticence – c’est le moins que l’on puissedire – à l’application sans limite de ce principe.Il s’agira de déterminer avec les acteurs de l’écoles’il est opportun d’opérer un tel revirement dansla dévolution des emplois de directeur à l’intérieurde chaque réseau dans le cadre plus large du rapprochementdes statuts.Mme Monique Willocq (cdH). – Monsieur leministre, il s’agit d’un cas qui me tient vraimentà coeur. Je me permettrai de vous remettre deslettres de parents d’élèves fréquentant cette écolequi fonctionne vraiment très bien. Il faut se mettreà la place de cette personne qui a été engagée etqui ne pourra pas être nommée.M. Christian Dupont, ministre de l’Enseignementobligatoire. – Je le comprends parfaitement.