21/01/2009

BHV: L'urgence au centre de l'actualité politique wallonne

Prise en considération, urgence, travaux en commission, rapport et vote en plénière... Voilà le trajet emprunté pour enclencher la procédure en conflit d'intérêt relative à BHV. Après la Communauté Française, puis la COCOF, le Parlement wallon a donc pris le relais afin de "bloquer" temporairement la proposition de loi des partis flamands déposée en octobre 2007. Pour rappel, elle vise à scinder la circonscription de Bruxelles-Hal-Vilvoorde, ce qui impliquerait pour les francophones de voir leurs droits électoraux bafoués.En votant la motion en conflit d'intérêt, le cdH a réaffirmé son soutien aux francophones mais aussi et surtout à la stabilité de l'état. Ce vote ouvre la porte à une solution négociée: il s'agit de protéger et de maintenir une possibilité de discuter dans un cadre le plus serein possible. Comme l'a affirmé Michel de Lamotte, la démocratie n'est pas une affaire de coup de force mais bien de dialogue.Dans la foulée, le conflit d'intérêt concernant le contentieux de l'inspection scolaire des écoles francophones de la périphérie a, lui aussi, été voté.Retour du dossier BHV dans 120 jours... à moins que le Groupe de travail ne trouve une solution négociée.

11:33 Écrit par Monique Willocq dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.