11/12/2008

Communiqué de presse du cdH

logo_CDHDécret mixité : le cdH se réjouit d’avoir convaincu…Le cdH et Joëlle Milquet se réjouissent que le ministre de l’Enseignement de la Communauté française, Christian Dupont, rejoigne aujourd’hui, ce que le cdH a, à plusieurs reprises, demandé et qui est exprimé clairement par la présidente Joëlle Milquet dans le Soir d’aujourd’hui : repartir d’une feuille blanche pour l’avenir et trouver des solutions humaines et rapides pour répondre aux problèmes des parents qui n’ont pas encore pu obtenir l’inscription dans l’école de leur choix.Les faits démontrent que l’application de l’avis du Conseil d’Etat crée une situation ingérable et injuste alors que la proposition initiale défendue par le cdH permettait de laisser une large autonomie aux écoles et un respect du libre choix des parents. On ne peut considérer, comme le dit le Conseil d’Etat, que la liberté d’enseignement n’est pas affectée par des critères aléatoires !Si le système du décret modifié sur base de l’avis du Conseil d’Etat doit être totalement abandonné pour l’avenir, ce qui doit rassurer tous les parents, il convient maintenant de prendre des décisions rapides pour trouver des solutions aux problèmes actuels de certains parents, sur base notamment des propositions exprimées dans le Soir par le cdH et des avis des directions et associations de parents à consulter d’urgence. Par ailleurs, pour la rentrée 2010 et les suivantes, il convient de repartir d’une page blanche et de trouver une solution durable qui permette de répondre à l’objectif de mixité sociale, tout en respectant le libre choix des parents et l’autonomie des écoles. Le cdH refusera toute volonté de précipitation dans ce débat qui devra en outre s’appuyer sur les avis des parents et des écoles.Enfin, n’ayant pas, contrairement à tous les autres partis, exercé les compétences en matière d’enseignement depuis plus de 20 ans, le cdH, s’il se trouve dans une coalition après les élections, demandera de pouvoir gérer ce département essentiel pour l’avenir de nos enfants.

11:25 Écrit par Monique Willocq dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.