26/10/2008

COMMUNE DE TOURNAI

COMMUNE DE TOURNAI Le développement rural est lancé23.10.2008 – Cabinet du Ministre Benoît Lutgen A l’initiative de Benoît LUTGEN, Ministre de la Ruralité, le Gouvernement wallon a approuvé le Programme communal de Développement rural (PCDR) de Tournai pour une durée de dix ans. Au terme des réunions de consultation qui ont été menées sur l’ensemble du territoire communal et des travaux de la Commission locale de Développement rural (CLDR), des objectifs de développement ont été déclinés : Ø créer des projets d’aménagement durable en conservant un cadre de vie de qualité ;Ø renforcer la cohésion sociale de la commune ;Ø développer des projets respectueux de l’environnement. Ces différents objectifs se déclinent en 87 projets concrets de développement. Parmi ceux-ci, 31 ont été classés en première priorité dont :Ø l’aménagement de Maisons de village à Lamain, Marquain, Maulde, Thimougies ;Ø l’aménagement des places de Saint-Maur, Barry, Quartes, Templeuve… ;Ø la requalification du Parc des Horizons nouveaux à Froyennes ;Ø la sauvegarde du moulin à vent de Thimougies ;Ø l’aménagement d’une aire de jeux à Vezon ;Ø la mise en place d’une équipe communale chargée de l’entretien des chemins et sentiers ;Ø l’aménagement du Relais des Artistes à Mont-Saint-Aubert. La commune de Tournai a d’ores et déjà émis le souhait de concrétiser rapidement trois projets pour lesquels elle sollicitera prochainement des subventions. Il s’agit de l’aménagement :Ø de la place de Willemeau ;Ø de la place de Templeuve ;Ø d’une maison de village à Thimougies. Pour Benoît LUTGEN, le PCDR est un réel outil d’intégration des politiques des communes rurales. Le Ministre lance donc un appel à l’ensemble des communes de la province du Hainaut et de la Région wallonne pour qu’elles s’inscrivent dans cette démarche et développent à leur tour ce véritable « Contrat d’avenir local et durable ». Contact Presse :Audrey Jacquiez - 0497/161 861 - e-mail : audrey.jacquiez@gov.wallonie.beGaëtan Frippiat - 0474/553 824 - e-mail : gaetan.frippiat@gov.wallonie.be

16:11 Écrit par Monique Willocq dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Le Parlement vote en urgence le décret relatif à la situation des étudiants en médecine et dentisterie

photosimonetlittleLe Parlement vote en urgence le décret relatif à la situation des étudiants en médecine et dentisterieMarie-Dominique Simonet, Ministre de l’Enseignement supérieur, se réjouit de l’adoption définitive par le Parlement de la Communauté française ce mardi 21 octobre du décret relatif à la situation des étudiants en médecine et dentisterie. La Ministre avait proposé un moratoire sur le processus de sélection à l’issue de la première année des études, principe accepté par le Gouvernement le 10 octobre 2008. Le Parlement a dès lors suivi l’avis de la Ministre en votant un dispositif visant à assurer la sécurité juridique des étudiants. Ce dispositif, qui s’inscrit dans le régime de Bologne, permet aux étudiants inscrits en première année en 2005-2006, 2006-2007, 2007-2008 et 2008-2009 d’avoir accès à la deuxième année de médecine et de dentisterie pour autant qu’ils aient obtenu ou obtiennent les soixante crédits attachés à la 1ère année. De plus, pour les étudiants inscrits en 2008-2009, les critères d’évaluation seront les critères habituels liés aux études universitaires. La Ministre lancera également une large consultation sur l’avenir de l’organisation des études de médecine et de dentisterie avec l’ensemble des acteurs (les recteurs, les étudiants, les représentants des hôpitaux, les mutuelles, les syndicats des médecins…).

16:10 Écrit par Monique Willocq dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

24/10/2008

Illustration Réalisée par SERDU

serduRetouch

09:29 Écrit par Monique Willocq dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

15/10/2008

Le réchauffement climatique:causes,effets et éléments de solutions

cli2

16:59 Écrit par Monique Willocq dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Décantation

decantation

16:57 Écrit par Monique Willocq dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

14/10/2008

Etudes de médecine et de dentisterie : des solutions humaines et durables

photosimonetlittleLettre d'information - vendredi 10 octobre 2008 Etudes de médecine et de dentisterie : des solutions humaines et durables Sur proposition de la Ministre de l’Enseignement supérieur, Marie-Dominique Simonet, le Gouvernement de la Communauté française a adopté ce vendredi 10 octobre une note visant à sécuriser la situation juridique des étudiants en médecine et dentisterie et à dégager des solutions pour le long terme.1- La situation actuelleSuite au récent renversement de jurisprudence basé sur « une apparence d’illégalité » des dispositions du décret de 2005, le Gouvernement a confirmé que les étudiants étant dans la même situation que ceux ayant obtenu de la justice leur admission provisoire en 2e année ont exactement les mêmes motifs de demander leur inscription en 2ème année. Il est donc loisible aux institutions universitaires de les inscrire en 2ème année, à titre provisoire, à l’instar des étudiants qui ont déposé un recours aboutissant à l'ordonnance du 29 septembre et aux arrêts du 2 octobre dernier. Ceci permet d’éviter des procédures coûteuses, inutiles et peu appropriées à un moment où l’année académique est recommencée.De plus, les étudiants ayant obtenu par décision du jury les soixante crédits associés à l’épreuve sans avoir obtenu une cote de 10 dans chaque cours, pourraient faire valoir la même « apparence d’illégalité » puisque s’ils avaient été soumis aux dispositions générales de Bologne ils auraient réussi leur année d’études.Par ailleurs, la Cour constitutionnelle se prononcera quant au fond du problème soulevé dans les prochains mois. Cette réponse conditionne le devenir des systèmes mis en place dans les deux Communautés.2- Des mesures transitoires immédiates pour sécuriser les étudiantsPour des raisons académiques, humaines et sociales évidentes, il n’est pas possible de faire peser sur les étudiants inscrits provisoirement en deuxième année le risque d’un retour, en cours d’année académique, à la première année de médecine ou à la deuxième année d’un autre cursus ainsi que le prévoit le système des passerelles. Il importe également que les étudiants en première année d’études en médecine et en dentisterie durant l’année académique 2008-2009 soient fixés le plus rapidement possible sur les règles d’évaluation qui leur seront appliquées.C’est pourquoi le Gouvernement a décidé d’assurer au plus vite la sécurité juridique des étudiants dont le sort pourrait être affecté par la décision de la Cour. La Gouvernement va donc rapidement proposer au Parlement de la Communauté française d’adopter des dispositions pour les étudiants inscrits en première année en 2005-2006, 2006-2007, 2007-2008 et 2008-2009 : ils auront accès à la deuxième année pour autant qu’ils obtiennent les soixante crédits.3- Une solution pour le long termeParallèlement à la solution urgente proposée, le Gouvernement entend revoir en profondeur, en concertation avec l’ensemble des acteurs, les règles qui régissent l’accès et la réussite aux études de médecine qui sont actuellement limitées en raison de la planification de l’offre médicale imposée par le Gouvernement fédéral. Mais, de façon plus large, le système actuel de contingentement des étudiants en médecine et en dentisterie a prouvé ses limites. C’est le principe même du numerus clausus qui n’est plus acceptable. En effet, son existence heurte tant des principes fondamentaux de notre ordre juridique que le bon sens le plus élémentaire eu égard au besoin de notre société de former un plus grand nombre de médecins. Enfin, il génère dans les auditoires des ambiances et des climats qui ne sont pas dignes de l’enseignement.Ainsi, des concertations avec des représentants du monde hospitalier confirment aussi l’existence d’une pénurie dans certaines spécialités. La situation est également préoccupante dans certaines parties du territoire pour la médecine générale. La situation est d’autant plus critique que ces pénuries risquent de se développer avec encore plus d’acuité dans les années à venir.Dans la conclusion de son étude sur le sujet, le Centre fédéral d’expertise met d’ailleurs en garde contre « le spectre de voir se former des files d'attente ou d'être forcés, à un moment donné, de faire appel à des médecins étrangers ». Tout ceci est d’ailleurs illustré par les importantes arrivées de médecins venant de l’étranger dans notre pays. En 2007, le conseil de l’ordre a ainsi révélé avoir accueilli pas moins de 434 médecins étrangers dans notre pays. Ce chiffre illustre l’absurdité fondamentale du système actuel. On ne peut donc se limiter aujourd’hui à fixer un moratoire à l’application de règles qui ne sont acceptées et validées par personne. Il est donc urgent de mettre en place un nouveau système d’accès et de réussite aux études de médecine qui repose exclusivement sur les capacités des étudiants au regard du programme d’études des Universités. C’est en concertation avec l’ensemble des acteurs concernés que le Gouvernement entend, pour la fin du mois de novembre, adopter un nouveau projet de décret.

11:57 Écrit par Monique Willocq dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Journée Européenne du Don d’Organes

Journée Européenne du Don d’Organes Samedi 18 Octobre 2008 Lâchés de ballons à Estaimpuis Place de Leers Nord à 08h45à Tournai Grand Place à 10h00à Masnuy Saint Jean à 10h00(Clos de l’Olivier – Rue du Bourrelier 21)à Charleroi Place Charles II à 10h00à Mouscron Grand Place à 11h00à Comines Place Sainte Anne à 12h00à Dour Grand Place à 12h00à Herseaux à 16h30(ICET Rue de Lassus 20) Mesdames, Messieurs, Chers Amis, Les asbl Alexandre & S.D.O. ont l’honneur de vous transmettre les informations relatives à leurs actions du Samedi 18 Octobre 2008, dans le cadre de la Journée Européenne du Don d’Organes. D’une part, pour aider dans sa démarche le SPF Beldonor, du Ministère public et fédéral de la Santé et, d’autre part, avec le soutien d’Administrations Communales, de Partenaires sociaux et philanthropiques et d’associations de Patients receveurs, nous avons pu organiser, pas moins de huit lâchés de ballons pour cette journée qui traduira la solidarité entre les humains quels que soient leurs âges, leurs nationalités, leurs langues, leurs convictions philosophiques et/ou religieuses, … La transplantation est indissociable du don d’organes, du don de soi. Quel plus beau geste d’amour pour l’être humain, décidé par les Donneurs ou par leurs familles, bien souvent dans des moments ô combien désespérants. Tous ces anonymes n’ont pas voulu rendre leur mort inutile et soyez certains que tous les receveurs et leurs familles n’auront jamais de cesse à re Vivre. Donner la vie et, en cas d’urgence, ne pas savoir la re donner : quelle frustration. Ces enfants, femmes et hommes d’Honneur ont pu, au moment même où leur vie s’éteignait, redonner la Vie : quel cadeau ! Le calcul est pourtant simple : 0 donneur + 0 Equipe médicale = 0 receveur.Serez-vous Donneur ? Serez-vous receveur ? Vos proches, connaissent-ils votre position ? Connaissez-vous la leur ? Faire pour les autres, ce que vous voudriez que l’on fasse pour vous, pour les vôtres. Emettre sa volonté expresse auprès de l’Administration Communale de votre domicile et en parler ! Qui dit ‘européenne’ souhaite également interpeller, au départ de la Wallonie Picarde, nos voisins français mais avant tout nos concitoyens néerlandophones que nous rejoindrons aussi à Ieper au Parc Bellewaerde à l’invitation du Rotary d’Ieper et d’Hepatotransplant Gent. Ce Samedi 18 octobre 2008 à 10 heures, nous vous invitons, en famille, avec vos enfants, pour que chacun, le sourire de la Vie aux lèvres, puisse lâcher un ballon en hommage à tous les Donneurs et à leurs familles. N’hésitez pas à nous rejoindre ! et, à tous, MERCI de soutenir notre démarche. Anne Noëlle Vervaet - SecrétariatS.D.O. & Alexandre asblCahos 23 - B7520 Templeuve069 847 357 - 0494 777 201info@sdoasbl.comwww.sdoasbl.com

11:47 Écrit par Monique Willocq dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

26 octobre : Pro Velo Tour : une belle balade dans et autour de Mons

provelo_groupecyclistecampagne2 Lettre d'information de la Maison des Cyclistes du Hainaut26 octobre : Pro Velo Tour : une belle balade dans et autour de Mons Seul, entre amis ou en famille, venez nous rejoindre à ce grand rassemblement festif de cyclistes d’un jour et de toujours dans le cadre d’Energy Mons, le forum des énergies renouvelables, nouvelles et vertes. La participation est gratuite et ouverte à tous : sportifs ou non, adultes, ados, enfants, etc. Les 1000 premiers inscrits auront droit à un pass d’accès à l’ensemble des activités du Salon.Plusieurs prix sont à gagner : pour la famille et le groupe le plus nombreux, le groupe le plus vert, le plus humoristique, la personne la plus jeune, la personne la plus âgée.L’itinéraire représentera une boucle de 20 kilomètres qui vous fera découvrir la partie sud et la Grand Place de Mons. Une option sera prévue pour réduire le parcours à 10 kilomètres.Un ravitaillement festif animera la moitié du parcours. Une assistance mécanique renforcée sera prévue au départ et sur le circuit.Après la balade, rejoignez-nous sur le village vélo où associations, animations vous attendent. Venez déposer votre bicyclette au vestiaire vélo pour profiter tranquillement de toutes les activités du salon.Et de nombreuses surprises en perspective !En pratique : Départ : Esplanade des Grands Prés (Village Vélo) à Mons dès 9h30 jusque 12h30Participation : GRATUITERéservations : +32(0)65/35.37.87 ou via le Site Internet d'Energy MonsLocations de vélos possible sur place (vélos adultes, enfants, tandems), réservez votre vélo au 065/84 95 81 ou via hainaut@maisonsdescyclistes.beAccès à l'Esplanade des Grands Prés ?LOTTO MONS EXPO, SITE DES GRANDS PRÉS, MONS, BELGIQUE : Autoroute E19-E42 (Bruxelles - Valencienne- Paris), sortie n°24 Depuis la gare SNCB de Mons, bus TEC « Mons Intra Muros », circuit C, Bus à intervalles réguliers de 5 à 10 minutes, de 7h à 20h. Parking de délestage et navette gratuite : Parking du Brico de Ghlin Parking Saint Fiacre(carrefour Chaussée de Binche – Chaussée du Roeulx)-Vacances de Toussaint, les 28 et 30 octobre : Formation "Parents admis" à Mons et TournaiOu comment apprendre à son enfant à maîtriser son vélo dans la circulation?Pour qui? S'inscrire par duo enfant-adulte : parrain-filleul, grand mère-petit fils, parent-enfant, ...Les participants doivent se munir d'un vélo en ordre et sont couverts par leur propre assurance.Pour la qualité de la formation, nous limiterons à 14 personnes (7 adultes et 7 enfants)Pourquoi?Pouvoir accompagner et guider son enfant dans la circulation en toute confiance, le conduire à l'école, partir en balade et lui donner quelques conseils. Aider son enfant à se déplacer de façon autonome à vélo. Découvrir des itinéraires plus adaptés aux cyclistes.Pré-requis?Etre capable de maintenir sa trajectoire, d'utiliser correctement ses freins, de regarder derrière soi ... Quand et où?Le mardi 28 octobre et le jeudi 30 octobre de 9h30 à 12h30A Mons: Maison des Cyclistes - 17, Rue de la PoterieA Tournai: Esplanade de l'Europe (Plaine des Manoeuvres)Tarif?20€/adulte - 8€/enfant Inscriptions obligatoires avant le 24 octobre065/84 95 81hainaut@provelo.org -Venez tester un vélo pliable Brompton Envie de transporter son vélo sans trop de difficulté? De combiner aisément son utilisation avec les transports en commun? De tenter la grande aventure du vélo pliable? Vous êtes prêts à vous lancer à l'assaut de ce bel achat mais des doutes quant à son utilisation vous freine ... Pas de problème, Pro Velo a la solution en vous offrant la possibilité de louer un vélo pliable de la marque Brompton. Contactez la Maison des Cyclistes du Hainaut pour réserver votre Brompton au 010/40.15.13 ou via mail hainaut@maisonsdescyclistes.be Tarifs 2 jours: 20€ 5 jours: 40 € Une caution de 250€ en liquide + une copie de la carte d'identité sont à fournir au moment de la location. Pour plus d'informations, consultez notre test comparatif ici -Eclairage des vélos : que la lumière soit!En hiver, les nuits sont plus longues, les jours donc sont plus courts. Coup de projecteur sur un petit inventaire des différents systèmes vous permettant d'être VU mais aussi de VOIR! Cyclistes réguliers ou quotidien, soyez GRACQ!En devenant membre du Gracq, vous recevez beaucoup d'avantages : réductions, infos, personne relais,... Recevez la newsletter ou consultez l'agenda. -Maison des Cyclistes du Hainaut - 17, rue de la Poterie - 7000 MONSTél : 065/84 95 81hainaut@maisonsdescyclistes.be

11:40 Écrit par Monique Willocq dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

07/10/2008

Motion « Déclaration BREENDONK 2007 »

Motion « Déclaration BREENDONK 2007 »Ayant assisté au témoignage par Madame Tilly d’une rescapée de Ravensburg, on ne peut rester insensible.Attendu qu’il existe un groupe mémoire qui milite contre l’oubli de l’histoire «mémoire de ceux qui ont donné leur vie pour la liberté et la démocratie, contre l’extrémisme et le fascisme ».Ce groupe a entamé une action qui consiste à inscrire dans la loi une sanction d’inégibilité envers les mandataires qui ne respectent pas la convention Européenne des Droits de l’Homme, qui est basé sur la DECLARATION BREENDONCK 2007. « Nous les anciens des camps qui avons eu la chance d’en revenir vivants et qui sommes encore là pour témoigner avons le devoir de parler au nom de ceux qui n’en sont pas revenus et qui ont donné leur vie, fusillés, pendus, torturés à mort pour rendre à notre patrie ses libertés et ses valeurs démocratiques.Ensemble, avec eux, nous faisons appel solennellement à tous nos concitoyens pour que ces immenses sacrifices ne servent pas aujourd’hui à permettre à des parlementaires de les insulter en terminant leurs discours par le souhait de voir « crever »la Belgique et de prêter serment de fidélité à notre constitution en faisant le salut nazi :il est profondément incivique que ces parlementaires indignes soient encore tolérés à se manifester ainsi dans notre Palais des Nations, sous le couvert de leur immunité parlementaire et n’en soient pas chassés comme complices des criminels qui ont tués ceux qui furent assassinés sous nos yeux.Au nom de tous ceux que nous représentons, nous réclamons que soit inscrite dans la loi une sanction d’inégibilité contre les partis et leurs candidats complice qui seraient condamnés pour non-respect de la Convention européenne des droits de l’homme telle qu’elle est consignée dans notre droit belge depuis 1955 et qu’il ne soit plus jamais permis à ces parlementaires indignes de mettre les pieds dans notre parlement.Nous attendons que tous les démocrates de notre pays nous soutiennent dans notre, sans doute, ultime mission de résistance qui a pour objectif de nous débarrasser de tous ces liberticides qui minent et déshonorent notre démocratie et mettent tout en œuvre pour la détruire. Voté a l'unanimité.

12:23 Écrit par Monique Willocq dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Invitation au Congrès Energie

nrjInvitation au Congrès EnergieSamedi 18 octobre 2008Centre scolaire du Berlaymont à Waterloo Programme 09h15 Accueil 09h30 Ouverture du Congrès par Samuele FURFARI, Professeur en géopolitique de l’énergie à l’ULB. 09h50 Intervention « La journée, l’année, le siècle de toutes les énergies ! »par André Antoine, Ministre wallon de l’Energie. 10h15Ateliers participatifs :Atelier 1 : Quelle énergie pour demain : émissions de CO2, sécurité d’approvisionnement, prix, concurrence et préservation des ressources, l’équation impossible ?avec J.-P. HANSEN, Administrateur-délégué d’Electrabel,L. STERCKX, CEO de SPE-Luminus,M. DECORTE, Président et Administrateur-délégué de Shell Belgique, S. FURFARI, Professeur de géopolitique de l’énergie à l’ULBAtelier 2 : Des logements wallons moins énergivores : une opportunité pour l’emploi, pour le pouvoir d’achat et pour l’environnement.avec A. DE HERDE, Professeur à l’UCL, Unité Architecture et Climat, L.-M. PIRON, Président de Thomas et Piron,J.-P. MATHEN, Président de l'AABW, P. VERSCHUERE, Président de l'UWAAtelier 3 : Les énergies renouvelables : de la nécessité à l’opportunitéavec J. VANHEELEN, Energy Auditor BioWanze, B. VENANZI, Administrateur-délégué de Lampiris,F. PLATBROOD, Fondateur des Compagnons d’Eole,Ph. HERMAND, Echevin de l’Energie, commune de GesvesAtelier 4 : L’accès à l’énergie pour tous dans un contexte de prix à la hausseavec F. CARNOY, Directeur général de la Confédération Wallonne de la construction,J. GLORIEUX, Directeur socio-économique à la CWaPE, P. BUISSERET, Secrétaire du CPAS de SoigniesAtelier 5 : Une fiscalité orientée vers la maîtrise durable de l’énergieavec J.-Y. SALLIEZ, Secrétaire général d’Inter-Environnement Wallonie, V. SEPULCHRE, Professeur en fiscalité environnementale à l’ULG, Ch. VALENDUC, Service d’études du service public fédéral FinancesAtelier 6 : Se déplacer autrement avec M. DESCHEEMAECKER, Administrateur-délégué de la SNCB, J.-M. VANDENBROUCKE, Administrateur général adjoint SRWT, S. SAELENS, Responsable de la Cellule Mobilité UWE, B. WILLEMS, Directeur ProVélo WallonieAtelier 7 : Quel rôle pour les pouvoirs publics dans la stratégie de maîtrise durable de l’énergie ? avec R. CLOOTS, Bourgmestre d’Hélécine, Professeur au Département de Chimie de l’ULg, J.-M. HAUGLUSTAINE, Chargé de cours à l’ULg,PUBLISOLAR, Société de tiers investisseur en énergies renouvelables, M. SMOOTH, Union des Villes et Communes de Wallonie Atelier 8 : L’éducation aux enjeux de l’énergie, un investissement indispensable dans l’école ? avec A. FRANÇOIS, Directrice de l’ASBL « Environnement et Découvertes », J.-M. GUILLEMEAU, Directeur du CIFFUL - ULg, A. PIROTTE, Professeur au Collègue du Sartay (Liège),E. MICHEL, Directeur du SEGEC 12h15 Synthèse des ateliers 12h30 « La révolution de l’énergie » par Joëlle Milquet, Présidente du cdH 13h00 Drink convivial et pause gourmande Renseignements et inscriptions par mail à animation@lecdh.be ou par téléphone au 02/238.01.11 ou par fax au 02/238.01.29. Inscriptions également possibles via le site www.lecdh.be/nrj

12:22 Écrit par Monique Willocq dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Le moulin de Thimougies a besoin de vous…

Le moulin de Thimougies a besoin de vous… Bonjour, La défense de notre patrimoine rural est l’affaire de tous. Un moulin n’est pas qu’un moulin. Il est le symbole de l’intelligence de l’homme d’autrefois qui avait réussi à conjuguer l’énergie éolienne et son savoir. Il les a transformés en une énergie mécanique au bénéfice de la société de cette époque. Notre moulin fait partie de notre patrimoine rural. (Patrimoine : Etymologie : du latin patrimonium, héritage du père) Le patrimoine est l'héritage commun d'un groupe ou d'une collectivité qui est transmis aux générations suivantes. Notre moulin fait partie de notre mémoire collective et est un témoin privilégié du passé pour nos enfants. Il a une valeur exceptionnelle du point de vue historique, esthétique, ethnologique ou anthropologique. Lors de notre conférence de presse du mercredi 10 septembre 2008, la « Fondation du Moulin de Thimougies » a décidé d’entreprendre toutes les démarches possibles pour envisager sa restauration. Si vous désirez obtenir de plus amples informations sur nos objectifs, nous vous donnons rendez-vous sur notre blog :http://moulindethimougies.blogspot.com/ Comment nous aider ? Comment nous soutenir ? Vous êtes convaincus par notre projet et vous désirez y contribuer. Nous vous proposons quelques pistes d’action pour confirmer votre intention : · Consulter notre blog http://moulindethimougies.blogspot.com/ · Consulter le site internet de l’ASBL « Moulin à vent » http://thimougies.ibelgique.com/· Signer notre pétition « on line » : http://www.lapetition.be/en-ligne/soutenir-en-encourager-la-restauration-du-moulin-de-thimougies--3084.html · Diffuser notre appel au plus grand nombre de personne via votre carnet d’adresse.· Signer notre pétition (de votre propre main) dans les boulangeries du Tournaisis.· Inviter votre famille, vos amis à signer cette pétition. (Vous trouverez le document ci-joint en pièce attachée).· Effectuer un don par virement sur le compte de la « Fondation du Moulin de Thimougies » avec la mention « don pour le moulin de Thimougies », au numéro de compte suivant : 310-0943900-79.· Rejoindre notre fondation de manière active et en devenir un ambassadeur.· Trouver le chemin des subsides et solliciter le mécénat (individuel ou des entreprises). Merci de votre collaboration et de votre soutien.Ensemble nous serons plus forts. Pour la « Fondation du moulin de Thimougies » Le président Thierry Vande Ghinste Thierry VANDE GHINSTE19, Place de Thimougies7533 Thimougies 069 / 54 70 480495 / 62 50 40vdg.thierry@euphonynet.be si vous désirez soutenir la fondation "Moulin de Thimougies"vous pouvez faire un versement au compten° : 310-0943900-79avec la mention : DON POUR LE MOULIN DE THIMOUGIES Infos sur la fondation du moulin de Thimougies:http://moulindethimougies.blogspot.com/

12:17 Écrit par Monique Willocq dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Un Humanisme éclairé face au Libéralisme débridé

Un Humanisme éclairé face au Libéralisme débridéAprès avoir assisté à la faillite de l’économie étatique avec la chute du communisme, voici celle de l’économie libérale. Qui peut encore croire à l’autorégulation des marchés par une main invisible ?Le credo de tout libéral bon teint a été résumé ainsi par Gérard Radnitzky, professeur à l’université de Trêves en Allemagne : « Le marché a le mérite de faire reculer la politique et de tenir la démocratie à l’intérieur de limites précises. Un capitalisme pleinement accompli maximiserait l’usage du marché et, de ce fait, donnerait à la politique relativement peu d’importance. » (*)Aujourd’hui, les penseurs et les économistes libéraux retournent leur veste et appellent au secours la puissance publique.Cette intervention de l’Etat, au-delà de toute querelle philosophique et idéologique, était indispensable, chez nous, pour préserver les intérêts des citoyens déposants ou épargnants, ainsi que ceux du personnel des deux banques, Fortis et Dexia.Le Centre démocrate Humaniste veut changer le système et développer une économie sociale de marché, pour laquelle il se bat depuis des années. Une économie sociale de marché, c’est une économie au service de l’Homme et non l’inverse. Le capitalisme classique donne la préférence au facteur capital sur le facteur humain, avec un minimum de contrôle extérieur. C’est en contradiction avec les principes démocratiques. Nous voulons ancrer l’Homme au centre, car dans une démocratie, il n’existe personne de superflu.Le cdH a toujours exigé une réglementation et un contrôle renforcé pour lutter contre les excès et dérives des marchés financiers, que certains appellent pudiquement « les excès du capitalisme ».Les propositions du cdH rencontrent celles du Forum pour la stabilité financière. Ce groupe, créé en 1999, réunit les autorités nationales de régulation et les banques centrales.Nous voulons réimposer le Politique et l’intérêt collectif au marché et à la finance. Pour nous, cela passe notamment par l’élaboration de nouvelles normes internationales strictes et impérativement respectées ; par la mise en place d’un organe de contrôle prudentiel à l’échelle européenne, et par l’adoption d’un système strict d’encadrement pour les rémunérations des dirigeants. Leur prime devrait être calculée sur la durée de leur contrat et non par trimestre.Malgré les crises à répétition (42 crises financières ont touché 37 pays depuis 1970, selon une étude du Fonds Monétaire International), le chemin sera long. J’en veux pour preuve la récente déclaration de Charlie McCreevy, le Commissaire européen au marché intérieur et aux services financiers, qui estime que « le manque de régulation n’est pas à l’origine de la crise financière actuelle».Le temps de la raison est arrivé, avec le retour à la vraie réalité économique, celle que vous et moi pouvons voir, entendre et connaître chaque jour. Pragmatisme, réalisme et transparence : c’est ce que je demande avec la fin des parachutes dorés, et une protection sans faille des modestes épargnants que nous sommes. Et je revendique que l’action politique en la matière soit totalement transparente, et s’accompagne d’un contrôle et d’un débat parlementaire préalable.Comme le lançait de manière très argumentée Louis Maraite dans son éditorial de ce mercredi matin, «à quand le retour du libéralisme social ? »… (*) Extrait de la Revue des études humaines (décembre 1991)

12:15 Écrit par Monique Willocq dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

03/10/2008

Motion « Déclaration BREENDONK 2007 »

Motion « Déclaration BREENDONK 2007 »Ayant assisté au témoignage par Madame Tilly d’une rescapée de Ravensburg, on ne peut rester insensible.Attendu qu’il existe un groupe mémoire qui milite contre l’oubli de l’histoire «mémoire de ceux qui ont donné leur vie pour la liberté et la démocratie, contre l’extrémisme et le fascisme ».Ce groupe a entamé une action qui consiste à inscrire dans la loi une sanction d’inégibilité envers les mandataires qui ne respectent pas la convention Européenne des Droits de l’Homme, qui est basé sur la DECLARATION BREENDONCK 2007. « Nous les anciens des camps qui avons eu la chance d’en revenir vivants et qui sommes encore là pour témoigner avons le devoir de parler au nom de ceux qui n’en sont pas revenus et qui ont donné leur vie, fusillés, pendus, torturés à mort pour rendre à notre patrie ses libertés et ses valeurs démocratiques.Ensemble, avec eux, nous faisons appel solennellement à tous nos concitoyens pour que ces immenses sacrifices ne servent pas aujourd’hui à permettre à des parlementaires de les insulter en terminant leurs discours par le souhait de voir « crever »la Belgique et de prêter serment de fidélité à notre constitution en faisant le salut nazi :il est profondément incivique que ces parlementaires indignes soient encore tolérés à se manifester ainsi dans notre Palais des Nations, sous le couvert de leur immunité parlementaire et n’en soient pas chassés comme complices des criminels qui ont tués ceux qui furent assassinés sous nos yeux.Au nom de tous ceux que nous représentons, nous réclamons que soit inscrite dans la loi une sanction d’inégibilité contre les partis et leurs candidats complice qui seraient condamnés pour non-respect de la Convention européenne des droits de l’homme telle qu’elle est consignée dans notre droit belge depuis 1955 et qu’il ne soit plus jamais permis à ces parlementaires indignes de mettre les pieds dans notre parlement.Nous attendons que tous les démocrates de notre pays nous soutiennent dans notre, sans doute, ultime mission de résistance qui a pour objectif de nous débarrasser de tous ces liberticides qui minent et déshonorent notre démocratie et mettent tout en œuvre pour la détruire. Voté a l'unanimité.

11:36 Écrit par Monique Willocq dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Nouveau Code Forestier

BENOIT_LUTGEN_BDNouveau Code ForestierLe nouveau code forestier a été adopté le 15 juillet 2008 par le Parlement Wallon. Il a remplacé l'ancien code qui datait de ...1854.Un moment historique et essentiel pour tous les utilisateurs et tous les amoureux de la forêt que nous sommes. Car la forêt, c'est avant tout la beauté et la majesté. La forêt c'est la passion.Loin d'opposer ses fonctions économique, environnementale, sociale, récréative et éducative, nous entrons dans l'ère de la gestion durable, équilibrée et dynamique de notre patrimoine forestier.Le nouveau code forestier a été concerté, du début à la fin du processus pour que chacun puisse y trouver sa place.La forêt doit plus que jamais être un endroit ouvert, répondant aux grands enjeux du XXIème siècle: lutte contre le réchauffement climatique, sauvegarde de la biodiversité, développement économlique de notre Région, éducation...Elle est un lieu de respect. respect de l'ensemble de ses utilisateurs, respect de toute ses fonctions, respect des promeneurs, des cyclistes, des cavaliers,...Avec ce nouveau code forestier, nous préparons l'avenir de notre patrimoine, de l'économie, de l'environnement et des générations futures.Un auteur du XIIème siècle a dit qu'il y a plus dans les forêts que dans les livres. Aujourd'hui, nous écrivons les nouvelles pages du livre de notre forêt.Notre forêt qui fait partie de ce que nous sommes et de notre Humanité. Benoît Lutgen Ministre wallon de l'Agriculture, de la Ruralité, de l'Environnement et du Tourisme.Contact du Ministre Benoît LUTGEN: Alain Bourguignon Tél: 081/710.311 e-mail: alain.bourguignon@gov.wallonie.be

10:10 Écrit par Monique Willocq dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Communiqué de presse - Avantages non récurrents entreprises publiques autonomes‏

Communiqué de presse de la ministre des Entreprises publiques,Inge Vervotteet de la ministre de l’Emploi,Joëlle Milquet Avantages non récurrents liés aux résultatspour les entreprises publiques autonomes Sur proposition de la ministre des Entreprises publiques, Inge Vervotte, et de la ministre de l'Emploi, Joëlle Milquet, le Conseil des ministres a approuvé ce matin un projet d'arrêté royal qui met en place un système d'avantages non récurrents liés aux résultats pour les entreprises publiques autonomes. Les avantages non récurrents sont les avantages liés aux résultats collectifs d’une entreprise établis sur base de critères objectifs. Il s’agit d’avantages octroyés par l’employeur pour un montant maximal de 2.200 euros par employé et par an sur lequel seule une cotisation patronale libératoire de 33% du montant est due. Le travailleur qui bénéficie de ces avantages non-récurrents ne doit payer aucune cotisation de sécurité sociale sur ceux-ci. La loi du 24 juillet 2008 portant dispositions diverses non urgentes habilitait le gouvernement à préciser les modalités et conditions qui s’imposent à tout plan d’avantages non récurrents liés aux résultats applicable aux entreprises publiques autonomes et à fixer la procédure administrative à suivre. La ministre des Entreprises publiques, Inge Vervotte, et la ministre de l’Emploi, Joëlle Milquet, se réjouissent du fait que, en ce qui concerne les avantages non récurrents, les travailleurs concernés vont dès à présent être placés sur un pied d’égalité par rapport aux travailleurs de beaucoup d’autres entreprises, notamment privées. En concertation avec les partenaires sociaux, le conseil d'administration de l'entreprise dont le personnel fait partie arrêtera la réglementation spécifique. Dès qu’ils rempliront les conditions d’octroi de ces avantages équivalents, les travailleurs des entreprises publiques autonomes pourront dorénavant également bénéficier de ce régime fiscal et parafiscal et ce, dans la même mesure que les travailleurs d’une entreprise privée. Pour tous renseignements complémentaires :Cabinet Milquet : Emilie Rossion (0473 13 97 58)(FR) et Benoit Lannoo (0476 76 19 43)(NL)Cabinet Vervotte : Sabine Pauquay (0475 80 60 06)(FR) et Hans Seeuws (0476 32 30 30)(NL)-

10:03 Écrit par Monique Willocq dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |