07/07/2008

PROGRAMMES EUROPEENS DE RECHERCHE

photosimonetlittleLettre d'information - lundi 7 juillet 2008 PROGRAMMES EUROPEENS DE RECHERCHE : Plus de soutien aux entreprises Le Gouvernement wallon a octroyé le jeudi 3 juillet une subvention à l’Union wallonne des Entreprises (UWE) pour mieux soutenir les entreprises wallonnes dans leurs démarches visant à participer aux programmes européens de recherche et d’innovation technologique. Le développement de la Wallonie ne peut en effet se faire que par l’innovation et l’internationalisation. Les programmes-cadres favorisent ces deux aspects en stimulant l’excellence dans la recherche et l’ouverture sur les marchés internationaux. Cette subvention fait suite aux bons résultats engrangés ces dernières années par le « National Contact Point » (NCP-Wallonie). Pour rappel, le NCP-Wallonie a été constitué au sein de l’UWE en septembre 2002 suite à la faible participation des entreprises wallonnes au 5ème Programme Cadre de R&D (PCRD). Le Gouvernement wallon avait alors confié à l’Union Wallonne des Entreprises une mission d’aide et de soutien aux acteurs wallons de la recherche. Au fil du temps, l’activité du NCP, dont les actions couvrent toutes les étapes d’un projet, s’est développée de manière proactive et professionnelle. Depuis le début de sa création, le NCP-Wallonie a obtenu des résultats en croissance constante qui se vérifient encore dans le 7ème PCRD (2007-2013). Sur la 1ère année du programme, les entreprises wallonnes ont déjà obtenu plus du quart des résultats du 6ème PCRD. En effet, on compte déjà 70 projets retenus pour financement impliquant 39 sociétés wallonnes, soit plus que sur l’ensemble du 5ème PCRD. Le NCP-Wallonie renforce la dynamique wallonne et fait peu à peu entrer les programmes de recherche européens dans le quotidien des acteurs, surtout des entreprises. Les résultats positifs et la notoriété que le NCP-Wallonie a acquis auprès des entités wallonnes justifient le renouvellement et l’amplification du soutien de la Région wallonne dans une nouvelle convention aux missions élargies. L’extension des missions permettra : - d’assurer la poursuite et le renforcement de l’action de soutien aux acteurs wallons qui participent au 7ème PCRD ; - et d’assurer un service équivalent pour les nouveautés du 7ème PCRD et pour les programmes connexes (ex : Joint Technology Initiatives, le programme EUROSTARS, les programmes ERA NET’s...). La durée de la convention s’étale sur 5 ans (du 1er novembre jusque fin 2013). Elle permettra de couvrir l’entiéreté du 7ème Programme Cadre, de contribuer à la Présidence belge de l’UE en 2010 et de lancer le 8e Programme Cadre. Le budget total pour l’ensemble de cette période est de 3.687.896 euros. Ce montant devrait permettre le renforcement et l’extension de la mission du NCP (renforcement en moyens humains, augmentation du budget informatique, actions de communication et de visibilité…). Wallons, francophones et germanophones : Une seule représentation à Berlin Réunis en séance conjointe ce 3 juillet, les Gouvernements de la Région wallonne et de la Communauté germanophone ont approuvé et signé une convention de collaboration en vue de regrouper leur représentation à Berlin en une seule Délégation, à laquelle la Communauté française sera également partie prenante.La Communauté germanophone désignera un délégué dont elle sollicitera l’agrément par la Région wallonne et par la Communauté française. Ce délégué représentera dès lors les trois entités, qui sont par ailleurs convenues d’une clé de répartition des coûts.Cette collaboration renforcée entre entités fédérées au sein de l’Ambassade de Belgique à Berlin s’inscrit dans la volonté de la Ministre des Relations internationales, Marie-Dominique Simonet, de rationaliser le réseau des délégations Wallonie-Bruxelles à l’étranger, c’est-à-dire d’en diminuer les coûts tout en consolidant leur couverture géographique, notamment par des formules de collaboration comme celle-ci.En effet, les Délégations Wallonie-Bruxelles sont au service de la politique extérieure définie par les Gouvernements, mais ont également pour mission essentielle de stimuler les projets des opérateurs wallons et bruxellois et les échanges avec nos partenaires étrangers. Le réseau des Délégations Wallonie-Bruxelles travaille en synergie avec les ambassades fédérales et en complémentarité avec les attachés économiques et commerciaux, dont la mission est centrée sur le commerce extérieur et les investissements étrangers.Les Wallons et les Bruxellois ont intérêt à intensifier le partenariat et les échanges avec l’Allemagne et à se joindre à la Communauté germanophone pour encore plus d’efficience. Cette synergie avec la Communauté germanophone traduit en effet une volonté de présence accrue en Allemagne, qui est, pour les Gouvernements wallon et de la Communauté française, un partenaire prioritaire tant au niveau bilatéral qu’au niveau transfrontalier et interrégional. Les volumes d’échanges économiques sont importants et l’Allemagne constitue un marché culturel de référence.Toujours dans un souci de synergie, la création de WBI (Wallonie Bruxelles International) par la fusion des relations internationales de la Communauté française et de la Région wallonne, d’ores et déjà votée par les 2 parlements, sera opérationnelle au plus tard le 1er janvier 2009. Les objectifs de ce nouvel organisme sont : harmonisation des statuts et des conditions de travail du personnel, simplification du service à l’usager, l’attractivité vis-à-vis de l’étranger, la cohérence de la politique extérieure et la complémentarité des moyens d’action.Pour rappel, la liste des délégations, suite au mouvement diplomatique de septembre 2008 sera la suivante : Alger, Berlin, Bucarest, Dakar, Genève, Hanoi, Kinshasa, Paris (en ce compris le Centre Wallonie-Bruxelles), Pékin, Québec, Rabat, Santiago de Chili, Tunis, Union européenne, Varsovie

22:04 Écrit par Monique Willocq dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.