09/06/2008

 

-La marche à bâton : Les origines de cette marche remontent au 14ème siècle. Les religieux de l'époque grimpaient les flancs du Mont-Saint-Aubert en guise de pèlerinage expiatoire. Bien plus tard, les gamins du pays se rendaient en haut de la "montagne", y coupaient des branches dans les bois environnants, taillaient des bâtons et entamaient des joutes pacifiques avec leurs armes de bois. Aujourd'hui cette tradition est perpétuée, les tournaisiens effectuant chaque Lundi de Pâques une marche (de 6, 12 ou 20 km) jusqu'en haut du Mont-Saint-Aubert, à parcourir chacun à son rythme. Haut de 147 mètres, le mont offre alors une belle récompense aux marcheurs, avec son magnifique panorama sur toute la vallée de l'Escaut et sur la ville au milieu de laquelle se dressent fièrement la cathédrale et ses 5 clochers.

09:59 Écrit par Monique Willocq dans Mont Saint-Aubert historique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.