28/02/2008

Détails des points à l'ordre du jour de la séance du 26 février 2008

 

1.       Projet de décret relatif à l’organisation des épreuves d’évaluation sommative dans l’enseignement secondaire
Ce projet définit des modalités qui garantissent aux élèves que le temps le plus large possible sera accordé aux apprentissages.  Ces modalités ont été élaborées sur base des « bonnes pratiques » mises en œuvre dans une large proportion d’écoles.  Les différents contacts avec les écoles ont permis de lever certaines inquiétudes.  Les esprits semblent apaisés.                                                                                                                                                 2.       Projet de décret modifiant le décret du 27/2/2003 sur la radiodiffusion               On retiendra :  a)   l’introduction de la notion de radio associative et d’expression à vocation culturelle et d’éducation permanente ;                                                                           b)   la mise en place d’un conseil consultatif de la création radiophonique ;                             c)       la modulation des premières tranches forfaitaires de contribution aux Fonds d’aide à la création radiophonique ;                                                                                                            d)       la concrétisation du Plan PEPS par l’accès au Fonds d’aide à la création radiophonique des projets de préservation et de valorisation des archives radios privées ;                                                                                                                                                     e)       l’autorisation de fusions de radios ou d’échange de fréquences eu égard à la longue durée des autorisations octroyées aux radios ;                                                                             f)      le mode d’entrée en vigueur des autorisations qui seront délivrées par le CSA au terme de l’appel d’offre lancé dans le cadre du plan de fréquences radios.   

10:51 Écrit par Monique Willocq dans Projets de décret | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

21/02/2008

QUESTION ORALE DE MME WILLOCQ À M. DONFUT, MINISTRE DE LA SANTÉ, DE L'ACTION SOCIALE ET DE L'ÉGALITÉ DES CHANCES SUR « LA MISE EN OEUVRE DE LA CONVENTION »

Mme Monique Willocq (cdH). – Le 27 juin 2007, le Gouvernement wallon abordait la problématique des gens du voyage, et en particulier la manière d'améliorer leur accueil en Région wallonne et les relations entre ceux-ci, les pouvoirs locaux et les populations locales.À cette occasion, une nouvelle Convention-cadre liant la Région au Centre de médiation des gens du voyage de Wallonie, relative à l'organisation concertée de l'accueil des gens du voyage de Wallonie, fut approuvée. Le Gouvernement wallon chargeait alors le Ministre-Président, le Ministre du Logement, le Ministre des Affaires intérieures, le Ministre de l'Emploi et Le Ministre de la Santé, de l'Action sociale et de l'Égalité des Chances, tous signataires, de l'exécution de cette importante décision.Cette Convention fait suite au travail entamé précédemment dans le cadre d'une convention conclue en 2004, relative à l'organisation et la pérennisation d'un Centre de médiation, et d'une seconde convention, conclue en 2006 avec le Ministre des Affaires intérieures et visant plus spécifiquement à soutenir des démarches auprès des villes et communes concernées par cet accueil.Il était prévu qu'un groupe de travail en intercabinets permanent, lié à la gestion transversale de l'accueil des Gens du voyage se pencherait sur le sujet.De plus, le Comité d'accompagnement que vous présidez a été chargé de veiller à la bonne exécution de cette Convention. Ce Comité, prévu à l'article 8 de la convention, a été mis sur pied le 17 septembre 2007. Il a été suivi d'une réunion du sous-groupe de travail spécifique du groupe de travail en intercabinets « inclusion sociale ».Le 19 novembre 2007, votre prédécesseur m'informait que ces deux instances devaient se réunir le 3 décembre 2007, et qu'elles avaient chargé le CMGVW de réaliser un état des lieux fouillé de la situation, des problèmes inventoriés et des pistes de solution ou de règlement à soumettre, après discussion et concertation, aux villes et communes concernées ou demanderesses, lors de journées d'information et de travail à programmer.Pouvez-vous me faire part des conclusions de cette réunion du 3 décembre ?Le CMGVW a-t-il bouclé l'état des lieux demandé ? Dans l'affirmative, quelles sont les choses à relever dans ce document ? Serait-il possible d'en obtenir copie ?Ce travail va-t-il enfin permettre d'élaborer une stratégie globale et efficace en la matière et de dégager des solutions durables pour l'avenir ?La Convention-cadre prévoit, par ailleurs, l'organisation d'une journée de travail par an à destination des pouvoirs publics wallons jusqu'en 2009. Avez-vous déjà arrêté la date de cette journée de travail pour l'année 2008 ?Enfin, le courriel annuel d'information à destination de toutes les communes, prévu par la Convention, a-t-il effectivement été envoyé aux communes en 2007 ? Est-ce que des effets positifs ont pu être constatés à la suite de cet envoi ? Et pour l'année 2008, qu'est-il prévu de faire ?M. Didier Donfut, Ministre de la Santé, de l'Action sociale et de l'Égalité des Chances. – Avant tout, je souhaite souligner le travail important de mes prédécesseurs en la matière qui s'est concrétisé par la mise sur pied et le soutien, dès 2002, d'un Centre de médiation des gens du voyage.Ce soutien s'est élargi d'abord à mon Collègue des Affaires intérieures et pour finir à l'ensemble du Gouvernement wallon qui a mesuré le caractère transversal de la problématique. Le 27 juin dernier, une Convention-cadre a été approuvée garantissant le financement durable du Centre de médiation.Cette Convention prévoit également la mise sur pied d'un Comité d'accompagnement et d'un groupe de travail intercabinets chargé de veiller au bon déroulement des activités et d'explorer les moyens à developper pour l'accueil et le séjour des gens du voyage.La dernière réunion date du 17 janvier dernier et elle a permis d'examiner l'état des lieux que vous évoquez. Pour l'heure, nous n'avons reçu que 70 % de réponses à nos questions, mais nous pouvons toutefois tirer certains enseignements.Les trajets empreintés par les familles des gens du voyage couvrent principalement la dorsale wallonne et l'axe Luxembourg-Bruxelles.Ces trajets suivent l'activité économique développée par les gens du voyage et les lieux de pélérinage. C'est donc sur ces lieux qu'il convient de développer des initiatives spécifiques.Le Centre de médiation a participé au Salon des mandataires des 14 et 15 février dernier afin de se faire connaître davantage auprès des mandataires et des adminsitrations locales.Parallèlement, des rencontres seront programmées avec les Provinces et des visites sont prévues en France et en Flandre.Pour finir, une semaine de sensibilisation sera organisée, en avril prochain, au cours de laquelle il est prévu de réserver une journée pour l'organisation d'un colloque à destination des pouvoirs locaux.Comme vous le voyez, les groupes de travail ont déjà bien avancé en quelques réunions et je me réjouis que l'initiative lancée et l'impulsion donnée en son temps par le seul département de l'Action sociale, se soient élargies et fassent place maintenant à une réflexion concertée et transversale.C'est grâce à une telle méthodologie que nous pourrons dégager des solutions qui donneront satisfaction à l'ensemble des parties en présence et éviteront, bien souvent, nombre d'incompréhensions et de situations conflictuelles inutiles.Mme Monique Willocq (cdH). – J'insiste toutefois pour obtenir le document dont vous nous faites part et que nous soyons invités à votre colloque.M. Didier Donfut, Ministre de la Santé, de l'Action sociale et de l'Égalité des Chances. – J'inviterai tous les membres de la Commission.

Week-end pascal au Mont Saint-Aubert

affiche_blog

19/02/2008

Régional - Invitation : fête du sénateur et de l'équipe cdH de Soignies

12.4.2008, à 19:00
Soignies
Salle de la Source, chaussée du Roeulx 22 à Soignies

Si vous voulez passer une soirée hors du commun, une soirée agréable, une soirée inoubliable, bref une soirée pas comme les autres,
Jean-Paul PROCUREUR, Sénateur, Steve LIENARD, Président, les Conseillers Communaux, Conseillers CPAS et les membres du COMITE ont le plaisir de vous inviter à un “ Barbecue - Salad’Bar ” où se mêleront avec beaucoup de saveur
Où ? Salle de la Source, chaussée du Roeulx 22 à Soignies

Quand ? Le samedi 12 avril dès 19 h pour le repas et à partir de 22h pour la soirée dansante animée par Mehdi Procureur (entrée gratuite)

Au menu ? Apéritif offert par la section

Barbecue en paliers : Brochette de Porc et/ou Brochette de volaille et/ou Saucisse et/ou Lard mariné & sa Salad’Bar

Tarif ? 6 € / 1 Viande - 8 € / 2 Viandes - 10 € / 3 Viandes - 12 € / 4 Viandes

Réservation souhaitée avant le 5 avril 2008

- Muriel PROCUREUR : 0477/328.122
- Secrétariat JP PROCUREUR : 064/265.405
- Marie-Jo FRANCOIS : 0477/325.286

( Si vous ne pouvez participer au souper, vous pouvez nous apporter votre soutien en effectuant un versement au compte N° 370-1149494-34 de l’équipe CDH de Soignies ).

http://www.lecdh.be/agenda/invitsen.pdf

15:09 Écrit par Monique Willocq dans Agenda cdH | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

National - Forum « Moins de chômeurs, plus d’emplois »

Aujourd’hui, nos concitoyens ont d’autres préoccupations que les réformes institutionnelles. 578 000 Belges sont demandeurs d’emploi. Le taux de chômage avoisine les 8,8 %, bien au-delà de la moyenne européenne.
Quelles stratégies nouvelles pouvons-nous mettre en oeuvre pour stimuler l’emploi ? Comment pouvons-nous faire collaborer les différents niveaux de pouvoir pour améliorer l’accompagnement des demandeurs d’emploi, pour développer la formation, pour soutenir la création des emplois de demain ?
Autant de questions, autant de défis, mais une seule conviction : le chômage n’est pas une fatalité !
A nous tous de le démontrer. Nous vous attendons nombreux pour en discuter avec vous.
Le programme du forum est à télécharger ci dessous

http://www.lecdh.be/agenda/emploi.pdf

15:00 Écrit par Monique Willocq dans Agenda cdH | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Remise des maillots de La Royale Pédale Saint-Martin à Tournai

VELO_REMISE_MAILLOT

09:38 Écrit par Monique Willocq dans Photos | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

18/02/2008

Messe des forains

MESSE TOURNAI1 bon

10:54 Écrit par Monique Willocq dans Photos | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

 

MESSE TOURNAI2 bon

10:52 Écrit par Monique Willocq dans Photos | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

 

MESSE TOURNAI3 bon

10:51 Écrit par Monique Willocq dans Photos | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

 

MESSE TOURNAI4 bon

10:50 Écrit par Monique Willocq dans Photos | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Dany Boon: Un ami de la famille

ScannedImage-14

09:39 Écrit par Monique Willocq dans Photos | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

15/02/2008

Question de Mme Monique Willocq à Mme Marie Arena, ministre-présidente, chargée de l’Enseignement obligatoire, relative à « la séparation des élèves à l’Institut Saint-Joseph de Jumet ».

Mme Monique Willocq (cdH). –La presse a relayé ces derniers jours une information « étonnante » : l’Institut Saint Joseph de Jumet , école en D+ , qui organise de l’enseignement général, technique et   professionnel a tracé une ligne rouge dans la cour de récréation pour séparer les élèves de ces deux types d’enseignement. Il leur est interdit de la franchir sous peine de sanction.
En tant qu’ « ancienne enseignante » dans l’enseignement général, technique et professionnel , dans mon école, il n'y a jamais eu de ligne rouge . Les limites réduisent les contacts qui ne peuvent être que positifs.
Je cite les propos du directeur tels que retranscrits dans le journal: « La ligne rouge, c'est simplement parce que je n'avais plus de peinture jaune ». C'est encore plus grave car la couleur jaune rappelle de très mauvais souvenirs.
Madame la ministre-présidente, je suppose que vous êtes au courant de la situation.
Quelles démarches comptez-vous entreprendre ?
..................................................................................
Réponse de Mme Marie Arena, ministre-présidente, chargée de l’Enseignement obligatoire. – Comme vous, nous avons pris connaissance du système instauré dans cette école. Cette pratique ne respecte pas le décret « missions » qui demande aux écoles d’assurer la mixité et l’épanouissement de tous les enfants, quels que soient les options choisies, le type d’enseignement ou l’origine sociale et culturelle des élèves.Sur la base des informations publiées dans la presse, nous avons demandé une enquête à l’administration.Comme il s’agit d’une école de l’enseignement subventionné, la Communauté française ne peut agir directement. Il reviendra au pouvoir organisateur de demander au directeur de se conformer à la législation. S’il ne le fait pas, laCommunauté française pourra le contraindre à respecter le décret. En cas de refus, une sanction sera prise dans le cadre du subventionnement.

09:21 Écrit par Monique Willocq dans Questions d'actualité | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

12/02/2008

 

dyn003_original_340_240_pjpeg_2619126_a545b7ed0cb0a29c2e9194155f679b55

week end pascal

dyn003_original_227_321_pjpeg_2619126_eb083fc1168fcd7381d45bb1bcdcbf7a


Madame Monique Willocq est présente ici en tant que Présidente de l’A.S.B.L « Les Leongs T’Chus ».

Cette association réalise les vœux d’enfants malades et différents.

 

dyn003_original_312_234_pjpeg_2619126_ce1d674c60e35b2b625c4a06fc080a35

 

dyn003_original_227_302_pjpeg_2619126_6fb20160e14479726f9872b5f93e2ceb

 

dyn003_original_227_302_pjpeg_2619126_4a6aa482a1677fb65add782134c99cce

 

dyn003_original_340_226_pjpeg_2619126_432a73f5fac2d23c9206cbb2a616f536

 

dyn003_original_340_226_pjpeg_2619126_7345f0ec5091b0394d9f6ebf5e0766a9

 

ScannedImage-15

 

dyn003_original_227_340_pjpeg_2619126_915b6f9266bbb16ecaeb454033e9fa56

11/02/2008

Participation des Leongs T'Chus au Beau vélo de Ravel de Tournai

29Monique

 

30Chanson

 

31Admirateur

QUESTION ORALE DE MME WILLOCQ À M. MAGNETTE, MINISTRE DE LA SANTÉ, DE L'ACTION SOCIALE ET DE L'EGALITÉ DES CHANCES SUR « LE DÉBUT DE LA MISE EN APPLICATION DE LA CONVENTION CADRE 2007-2009 : LE CENTRE DE MÉDIATION DES GENS DU VOYAGE DE WALLONIE

Mme Monique Willocq (cdH). – Le 19 février 2004, une Convention-cadre 2004-2006 a été conclue entre le Gouvernement wallon et le Centre de médiation des Gens du voyage, l’objectif était d’améliorer l’accueil de ces derniers en Wallonie ainsi que les relations entre eux et les pouvoirs locaux et populations locales. Dans le cadre de cette Convention, des points APE du Ministre de l’Economie ont pu bénéficier au Centre de Médiation des Gens du voyage de Wallonie.Enfin, le Centre de Médiation des Gens du Voyage en Wallonie a aussi reçu un soutien de 65.000 euros pour travailler sur les quatre Villes suivantes : Ottignies-Louvain-La-Neuve, Mons, Namur et Verviers, en effet, depuis 2001, dans le cadre du projet FIPI 2001, ces quatre villes ont créé un service de médiation communale pour les Gens du voyage. Par ailleurs, en 2006, le Ministre des Affaires intérieures a conclu une autre Convention avec le CMGVW pour soutenir sa démarche vis-à-vis des pouvoirs locaux. Ces Conventions sont arrivées à échéance le 31 décembre 2006, il était donc tout indiqué d’envisager la suite à réserver à cette politique des Gens du voyage. Le 27 juin 2007, le Gouvernement wallon faisait le point sur la mise en œuvre de cette politique sur notre territoire. Une Convention-cadre unique à l’ensemble des parties a été approuvée à cette occasion, afin de pérenniser les missions du Centre de Médiation des Gens du voyage en Wallonie, pour faciliter sa gestion administrative et pour donner une certaine cohérence à la politique d’accueil des Gens du voyage sur notre territoire. Le budget prévu en 2007 était de 204.560 euros. Comment ces crédits ont-ils été engagés durant l'année 2007 bientôt écoulée ? La Convention-cadre prévoit l'organisation d'une journée de travail par an à destination des pouvoirs publics wallons jusqu'en 2009. Quid en 2007 ? A-t-elle déjà eu lieu ? Qu’est-il ressorti de cette journée de travail ? Quelles conclusions ou propositions d’actions ?Le Courriel annuel d’information à destination de toutes les communes, prévu par la Convention, a-t-il effectivement été envoyé à toutes les communes ? Est-ce que des effets positifs ont pu être constatés à la suite de cet envoi ? Le comité d’accompagnement que vous présidez, et qui est chargé de veiller à la bonne exécution de la Convention, s’est-il déjà réuni cette année ? Si oui, quelles conclusions ont été formulées pour l’année 2007 et suivante ? Le groupe de travail intercabinets permanent, lié à la gestion transversale de l’accueil des Gens du voyage, a-t-il déjà pu travailler sur cette problématique ? Certaines solutions concertées en matière d’accueil de ce type de population en Wallonie ont-elles déjà pu être trouvées ?Quid pour 2008 et 2009, étant donné le fait que les moyens financiers mis à la disposition du CMGVW par le FIPI en 2007 étaient des moyens « d’impulsion » et non des moyens « récurrents » ou « structurels » ?M. Paul Magnette, Ministre de la Santé, de l'Action sociale et de l'Égalité des Chances. – Comme vous le rappelez, le 27 juin dernier, le Gouvernement wallon a approuvé la convention-cadre 2007-2009, liant désormais la Région et le Centre de médiation des gens du voyage de Wallonie, relative à l'organisation concertée de leur accueil en Wallonie. Il chargeait par ailleurs le Ministre-Président, le Ministre du Logement, le Ministre des Affaires intérieures, le Ministre de l'Emploi et le Ministre de la Santé, de l'Action sociale et de l'Egalité des Chances, tous signataires, de l'exécution de cette importante décision. De plus, il me chargeait de piloter le groupe de travail intercabinets centré sur l'inclusion sociale à propos de cette question, en vue de dégager des solutions concertées en matière d'accueil des gens du voyage. Cette convention fait suite au travail entamé précédemment dans le cadre d'une convention conclue en 2004 avec mon prédécesseur relative à l'organisation et la pérennisation d'un Centre de médiation et une autre plus récente, conclue en 2006 avec mon Collègue des Affaires intérieures visant plus spécifiquement à soutenir des démarches auprès des villes et communes concernées par cet accueil. Enfin, depuis plusieurs années, le Centre de médiation bénéficie d'une subvention émanant du FIPI pour mener des expériences pilotes avec certaines villes très directement concernées et à la recherche de solutions structurelles. Toutefois, il est exact qu'au delà de l'impulsion, il faut pouvoir, si l'expérience est concluante, et c'est la cas, assurer sa consolidation. Vous l'aurez compris, c'est l'objectif de la conclusion de la convention du 27 juin 2007, qui se veut plus large, englobant les différentes matières. Elles concernent les Affaires intérieures, puisque les familles des gens du voyage s'arrêtent forcément sur le territoire d'une commune. Cela concerne aussi le logement et l'aménagement du territoire, puisqu'il s'agit d'habitat, certes particulier, mais qui nécessite un minimum d'aménagement comme des arrivées d'eau et d'électricité, ainsi que l'évacuation de déchets. Enfin, cela concerne la dimension sociale au sens large, puisque comme dans toute population, il existe aussi chez les gens du voyage, des phénomènes de précarisation, de paupérisation, d'exclusion, voire desédentarisation qui peuvent poser problème. Le tout dans la meilleure transversalité possible, sous l'égide et avec la contribution du Ministre-Président, ainsi que du soutien du Ministre de l'Emploi qui apporte dans ce projet un nombre non négligeable de postes APE. La conclusion de la convention a permis la signature par toutes les parties, d'un arrêté commun de subvention, permettant la liquidation des engagements financiers pris par chacun et ce, à partir de 2007.Cette subvention totalisant 212.000 euros pour cette année et se ventile comme suit :• 2.500 euros provenant du Ministre-Président ;• 5.500 euros provenant du Ministre du logement, des transports et du Développement territorial ;• 25.000 euros provenant du Ministre des Affaires intérieures ;• 80.000 euros provenant de mon département de l'Action sociale ;• l'équivalent de 99.000 euros provenant du Ministre de l'Emploi sous forme de points APE et de postes PTP. En 2007, il importe d'y ajouter une subvention de 65.000 euros, approuvée par le Gouvernement wallon, mais venant du FIPI, structure dont il importera de se dégager progressivement dans la phase actuelle de consolidation, d'autant que nous ne sommes pas toujours confrontés à des familles étrangères ou d'origine étrangère. Par ailleurs, le Comité d'accompagnement prévu à l'article 8 de la convention a été mis sur pied le 17 septembre dernier et a été suivi d'une réunion du sous-groupe de travail spécifique du groupe de travail intercabinets « inclusion sociale ».Ces deux instances qui se réuniront le 3 décembre prochain, ont chargé le Centre de médiation des gens du voyage de réaliser un état des lieux fouillé de la situation, des problèmes inventoriés et des pistes de solution ou de règlement à soumettre, après discussion et concertation, aux villes et communes concernées ou demanderesses, lors de journées d'information et de travail à programmer. Dans ce contexte, les modèles étrangers sont également envisagés. Il est donc prématuré de tirer des conclusions hâtives, surtout dans une matière souvent délicate et régulièrement source de conflit comme cela s'est récemment passé à Wavre, fin du mois d'octobre. Ici encore, grâce à l'intervention efficace du Centre de médiation et aux négociations menées avec les autorités locales, une solution agréant l'ensemble des parties a été trouvée, évitant ainsi une épreuve de force inutile. Aussi, sur base de l'expérience ainsi forgée et grâce à l'élaboration d'une stratégie qui commence à faire ses preuves, je suis persuadé que des solutions durables pourront être dégagées pour l'avenir, moyennant un minimum de bonne volonté et de dialogue. Mme Monique Willocq (cdH). – Pour 2008, j'espère que nous aurons le rapport de cette réunion de décembre.

07/02/2008

Passage du Tour de France aux Bastions à Tournai

Nef-24

14:25 Écrit par Monique Willocq dans Photos | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

 

Nef-26

14:25 Écrit par Monique Willocq dans Photos | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

 

Nef-23

14:24 Écrit par Monique Willocq dans Photos | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

 

Nef-22

14:23 Écrit par Monique Willocq dans Photos | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Présence de Madame la Députée à la procession de Tournai

Nef-01

14:23 Écrit par Monique Willocq dans Photos | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |